Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

« Santé et design pour tous » un brain storming franco-canadien

L’allongement de la durée de la vie entraine une mutation des capacités physiques et cognitives. Avec l’âge, le geste doit être le plus simple possible et le mobilier confortable et adapté ; un objectif qui booste la créativité des designers français et canadiens et de tous horizons. Pour confronter leurs savoirs en terrain d’élection, la Cité du design de Saint-Etienne organise un colloque international, les 25 et 26 novembre prochains,

L’allongement de la durée de la vie entraine une mutation des capacités physiques et cognitives. Avec l’âge, le geste doit être le plus simple possible et le mobilier confortable et adapté ; un objectif qui booste la créativité des designers français et canadiens et de tous horizons.  Ces professionnels explorent avec leur syntaxe propre des formes nouvelles où se conjuguent avancées techniques et besoins sociaux.  Pour confronter leurs savoirs en terrain d’élection, la Cité du design de Saint-Etienne organise un colloque international, les 25 et 26 novembre prochains, dans le cadre des Entretiens Jacques Cartier. Des experts de tous pays débattront du thème « Santé et design pour tous » et de ses enjeux, l’occasion de faire le point sur les dernières créations évaluées à l’aune de l’esthétique et du confort d’usage. Une rencontre qui devrait intéresser au plus haut point les professionnels de santé, les designers et les entreprises des technologies médicales. 
Grâce à leurs talents conjugués des designers et ses professionnels de la santé, des prototypes conçus au départ en édition limitée finissent en modèles pour le plus grand nombre. Dans les logements, c’est le cas des robinets mitigeurs, prévus au départ pour faciliter la préhension  pour des personnes  handicapées, et devenus le standard de l’équipement. On peut aussi citer l’exemple des orthèses type ceintures lombaires conçues pour soulager des pathologies et déclinées en produits de confort et de support pour les travailleurs ou les sportifs.
Cet événement fait partie des  24 colloques organisés par le Centre Jacques Cartier en Rhône-Alpes. Le CHU de Saint-Etienne est partenaire à travers la participation de Marie-Hélène Lafage-Proust, praticienne hospitalière et professeur des Universités en biologie cellulaire, directrice de l’IFRESIS, et l’invitation des Pr Olivier Tiffet, chef du service de chirurgie générale thoracique et urgence et Dr Manuel Lopez, chirurgien pédiatrique du CHU. Au cours de leur atelier du 26 novembre ils présenteront aux designers et aux industriels leur expérience innovante dans la prise en charge non invasive des malformations thoraciques. Le CHU de Saint-Etienne collabore aussi depuis plusieurs années avec la Cité du design et l’Ecole supérieure d’art et design sur la déclinaison de cette pratique dans l’environnement hospitalier, notamment dans la signalétique des services accueillant des enfants.

Télécharger le programme
En savoir plus sur la Cité du Design de Saint-Etienne
Située depuis 2009 sur le site de l’ancienne manufacture d’Armes de Saint-Étienne, la Cité du design – École supérieure d’art et design se définit comme une plate-forme d’enseignement supérieur, de recherche, de développement économique et de valorisation autour du design et de l’art. A son actif des événements prestigieux comme la Biennale Internationale Design Saint-Étienne

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Caen, le CHU innove pour mieux soigner les tumeurs cérébrales 

Comme chaque année, le mois de février est l’occasion pour les CHU, acteurs majeurs du soin et de la recherche à l’échelle régionale, de mettre en valeur leur implication dans la lutte contre le cancer. Le CHU de Caen est notamment revenu sur ses innovations en matière d’intervention neurochirurgicale. Il est d’ailleurs, pour certaines d’entre elles, un précurseur en France.

A Reims, des Logisti-soins libèrent du temps aux soignants

A l’écoute de ses soignants, le CHU de Reims mise sur le déploiement d’un nouveau métier au cœur de son Nouvel Hôpital : le logisti-soins. Gestionnaire des activités de restauration, des consommables et de la maintenance du matériel biomédical, celui-ci vise une amélioration nette de la répartition du travail. Entièrement adoptée par les équipes soignantes, cette réorganisation optimise le soin et dégage ainsi un temps indispensable tant aux soignants qu’aux patients.

L’APHM élabore un kit d’urgence pour les missions spatiales 

Le service de Radiologie Interventionnelle de l’Hôpital de la Timone (AP-HM) s’implique dans le partenariat entre le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l’Institut de Médecine et Physiologie Spatiale (MEDES) et la Société Française de Radiologie (SFR). Afin d’améliorer la sécurité des astronautes lors des missions spatiales, douze équipes de radiologues ont travaillé sur la conception d’un kit médical d’urgence prenant en charge plus d’une dizaine de pathologies différentes.