Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Bienvenue à l’espace Snoezelen !

Imaginez un lieu où les sens sont sollicités dans une optique d’apaisement, où la communication est possible autrement, où l’on vit des expériences uniques malgré la maladie... Telle est l'expérience que propose à ses résidents la Maison Beauséjour, Ehpad attaché au CHU de Nantes.

Imaginez un lieu où les sens sont sollicités dans une optique d’apaisement, où la communication est possible autrement, où l’on vit des expériences uniques malgré la maladie… Telle est l’expérience que propose à ses résidents la Maison Beauséjour, Ehpad attaché au CHU de Nantes. 
Créée par deux psychologues hollandais, la méthode Snoezelen – contraction des termes néerlandais "snuffelen" (renifler) et "doezelen" (somnoler) – est une approche originale de la prise en charge de la personne dépendante. Elle consiste à mettre en avant l’éveil des sensations physiques au cœur de la prise en charge des personnes  atteintes de troubles de l’apprentissage et de la communication.  Initialement, elle a été développée pour l’accompagnement de maladies  comportementales.
Aujourd’hui, le concept voit le champ de ses  applications s’élargir, notamment auprès des personnes âgées  dépendantes, atteintes ou non de maladies neurodégénératives.

Musique, lumières, couleurs, vibrations pour l’éveil des sens

L’espace Snoezelen est une salle de stimulations sensorielles confortable et  rassurante, dans laquelle on favorise l’éveil des cinq sens par la  musique, les jeux de lumière et de couleurs, la vibration, les  sensations tactiles et olfactives. Les techniques employées sont  variées: aromathérapie, dalles tactiles, relaxation, colonnes à bulles  (simple ou interactive), musique, et parfois même massage. Tout est  pensé pour détendre les résidents et calmer leurs angoisses.
Chaque séance se fait en présence d’un résident et d’un soignant pendant une  durée d’environ 30 minutes. Cette pratique s’avère bénéfique pour les  personnes âgées souffrant de troubles cognitifs et comportementaux.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Un nouveau robot chirurgical au CHU de Poitiers

Le mois dernier, le CHU de Poitiers s’est doté du nouveau robot chirurgical Da Vinci X. Une technologie qui permet à plusieurs de ses services de multiplier le nombre d’opérations mais également de développer de nouvelles perspectives pour certaines spécialités.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.