Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Un nouvel espoir dans le prélèvement d’organes

Auteur /Etablissement :
Le CHU d'Angers a réalisé son premier prélèvement à coeur arrêté le 1e juin 2007, en partie grâce aux dons de l'association "Greffe de vie" et au "Lions Club". Cette intervention s'inscrit dans la phase « pilote » du prélèvement d'organe « à coeur arrêté » qui se déroule dans une dizaine de centres de transplantation français.

Le CHU d’Angers a réalisé son premier prélèvement à coeur arrêté le 1e juin 2007, en partie grâce aux dons de l’association « Greffe de vie » et le « Lions Club ». Cette intervention s’inscrit dans la phase « pilote » du prélèvement d’organe « à coeur arrêté » qui se déroule dans une dizaine de centres de transplantation sur tout le territoire.

Pour réaliser ce premier prélèvement, le CHU d’Angers a acquis 2 planches à masser, une pompe accélératrice de perfusion et un système de perfusion pulsatile des reins ; investissement de près 61 000 € que le CHU d’Angers vient de financer avec l’aide de l’association « greffe de vie » et du « Lions Club » David d’Angers. Le 5 septembre 2007, un don de 5 000 € était remis à Yvonnick Morice, Directeur général du CHU et au Docteur Jean-Paul Jacob, médecin coordonnateur des prélèvements.

Autorisation de prélèvement « à coeur arrêté »
En France, en 2006, 12 450 personnes étaient en attente d’une greffe d’organes. Pour donner toujours plus de chance au don de la vie, le législateur, attentif à l’évolution de la société et des techniques, autorise depuis peu les prélèvements à coeur arrêté.

Auparavant, les prélèvements n’étaient autorisés que sur des personnes en mort encéphalique, état de mort cérébrale difficile à appréhender par la famille du défunt.

Sur le même sujet

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.