Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Urgences en neurochirurgie : TELURGE célèbre ses 20 ans et un statut de référence nationale

Obtenir à distance et 24h/24 l’avis d’un neurochirurgien du CHRU de Lille sur la base d’un dossier médical télé-transmis : tel est l’objectif du réseau de télémédecine TELURGE. Lancé en mai 1996 pour améliorer le traitement en urgence des patients présentant une atteinte cranio-cérébrale ou rachidienne le réseau TELURGE est devenu une référence nationale et le CHRU de Lille, un des pionniers de la télémédecine d'urgence.
Obtenir à distance et 24h/24 l’avis d’un neurochirurgien du CHRU de Lille sur la base d’un dossier médical télé-transmis : tel est l’objectif du réseau de télémédecine TELURGE. Lancé en mai 1996 pour améliorer le traitement en urgence des patients présentant une atteinte cranio-cérébrale ou rachidienne le réseau TELURGE est devenu une référence nationale et le CHRU de Lille, un des pionniers de la télémédecine d’urgence.
Aujourd’hui, 21 Centres Hospitaliers des départements du Nord, du Pas-de-Calais et de l’Aisne, ont rejoint TELURGE. En cas d’hémorragies cérébrales, de traumatismes crâniens, de traumatismes rachidiens, de tumeurs cérébrales, ils s’en réfèrent au CHRU de Lille qui leur apporte une aide précieuse à la décision diagnostique et thérapeutique. Depuis 2012, les neurochirurgiens du Centre Hospitalier de Valenciennes peuvent également être sollicités via le réseau. 
Les patients de la région bénéficient de l’expertise des neurochirurgiens du CHRU dans toute la région et d’une prise en charge adaptée et rapide. Autre aspect positif : le réseau TELURGE permet d’éviter de nombreux transferts inutiles de patients vers le CHRU de Lille. 
20 ans après la création du réseau TELURGE, l’expression « télurger un dossier » est aujourd’hui ancrée dans les pratiques de nombreux services d’urgences. La nouvelle région Hauts-de-France offre par ailleurs au réseau des perspectives d’évolution. "Le modèle de fonctionnement de la télémédecine via TELURGE a fait école, explique le Pr Jean-Paul Lejeune, responsable du réseau. Aujourd’hui cette application est reprise dans d’autres domaines, comme la prise en charge de l’AVC par exemple"
En 2015, 4 700 dossiers d’urgences neurochirurgicales sont passés par le filtre du réseau TELURGE.
Environ 300 professionnels de santé utilisent actuellement ce réseau. 

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Caen, le CHU innove pour mieux soigner les tumeurs cérébrales 

Comme chaque année, le mois de février est l’occasion pour les CHU, acteurs majeurs du soin et de la recherche à l’échelle régionale, de mettre en valeur leur implication dans la lutte contre le cancer. Le CHU de Caen est notamment revenu sur ses innovations en matière d’intervention neurochirurgicale. Il est d’ailleurs, pour certaines d’entre elles, un précurseur en France.

A Reims, des Logisti-soins libèrent du temps aux soignants

A l’écoute de ses soignants, le CHU de Reims mise sur le déploiement d’un nouveau métier au cœur de son Nouvel Hôpital : le logisti-soins. Gestionnaire des activités de restauration, des consommables et de la maintenance du matériel biomédical, celui-ci vise une amélioration nette de la répartition du travail. Entièrement adoptée par les équipes soignantes, cette réorganisation optimise le soin et dégage ainsi un temps indispensable tant aux soignants qu’aux patients.

L’APHM élabore un kit d’urgence pour les missions spatiales 

Le service de Radiologie Interventionnelle de l’Hôpital de la Timone (AP-HM) s’implique dans le partenariat entre le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l’Institut de Médecine et Physiologie Spatiale (MEDES) et la Société Française de Radiologie (SFR). Afin d’améliorer la sécurité des astronautes lors des missions spatiales, douze équipes de radiologues ont travaillé sur la conception d’un kit médical d’urgence prenant en charge plus d’une dizaine de pathologies différentes.