Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Voyage vers l’apaisement : des résidents d’Ehpad prennent un train virtuel

Auteur / Etablissement : ,
Le hall résidence Roux de l'EHPAD du CHU de Reims a laissé place, le 22 mai dernier, à celui d’une gare, pour un voyage en train à la fois virtuel et immersif. Ce projet, nommé “Grand Via, la thérapie du voyage !”, s’adresse aux quelques deux-cent résidents atteints de maladies dégénératives, de troubles cognitifs et anxieux.

Un investissement de 30 000 euros destiné à apaiser, réveiller des souvenirs, favoriser l’échange. A bord du Grand Via, les résidents de l’EHPAD du CHU de Reims, atteints pour certains d’Alzheimer, profitent de la projection d’un paysage qui défile sur un grand téléviseur, faisant office de fenêtre. Mais l’immersion débute bien avant cela. Car les voyageurs d’un jour peuvent attendre leur train dans un hall de gare grandeur nature reconstitué  au sein de l’Ehpad. Ce dispositif est inspiré de la “thérapie du voyage”, développée en 2005 par le psychologue cognitif italien Ivo Cilesi.

Crédit photo : CHU de Reims

Le voyage comme thérapie 

« Le voyage permet de raviver des souvenirs et donc de stimuler la mémoire de nos résidents mais aussi de développer le dialogue avec le personnel soignant et les familles » explique Kélvin Bachellé, le directeur adjoint de l’Ehpad au journal Ouest France. L’idée, c’est de donner à revivre l’expérience du voyage sur une durée de dix à trente minutes. Ce type de thérapie permettrait une réduction de 40% des dosages médicamenteux contre l’angoisse et l’agitation. Un résultat probant donc. Une façon également de rétablir un dialogue parfois laborieux voire perdu entre les résidents, leurs familles ou encore les professionnels. 

Crédit photo : CHU de Reims

Financé par le CHU de Reims, la Fondation des hôpitaux de Paris et la Caisse nationale de Solidarité pour l’Autonomie, « Grand-Via la thérapie du voyage » a pour vocation d’accueillir prochainement des enfants, afin de favoriser le partage d’expérience et de souvenirs, ainsi que de s’étendre aux trois autres résidences du CHU. 

La rédaction avec le CHU de Reims

Sur le même sujet

A Bordeaux, un nouvel IHU pour mieux prévenir les AVC

Le 11 juillet a eu lieu à Bordeaux le lancement de l’Institut hospitalo-universitaire Vascular Brain Health Institute (VBHI), premier des douze nouveaux IHU annoncés l’an dernier par Emmanuel Macron dans le cadre de France 2030. En réunissant chercheurs, cliniciens et partenaires industriels, cette nouvelle institution souhaite créer un nouveau paradigme dans la prévention des maladies vasculaires cérébrales.

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.