Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

CHU Rennes

Présentation

Etablissement pivot du GHT Haute Bretagne et classé dans les 10 premiers CHU de France, le CHU de Rennes offre une capacité d’hospitalisation de 1 657 lits et places répartis sur quatre sites. Au-delà d’un large éventail de services cliniques d’excellence, le CHU dispose d’un plateau médico-technique de pointe dédié au diagnostic et à la médecine interventionnelle. Il propose une offre de soins de premier niveau à la population rennaise et bretonne mais également une offre de recours. En 2020, l’établissement a accueilli 563 609 consultations, 130 545 patients en hospitalisation et enregistre 116 224 passages aux urgences (adultes, cardiologiques, pédiatriques, gynécologiques et obstétricales, ophtalmologiques, odontologiques).

Chaque jour, les 9 834 professionnels dont 915 médecins seniors relèvent les enjeux de santé publique et s’investissent au quotidien tant sur les enjeux liés à la crise sanitaire de la Covid-19 que dans la prise en charge des AVC, la lutte contre le cancer, la prise en charge des maladies cardio-vasculaires, des personnes âgées ou des spécialités telles que la chirurgie cardiaque, la neurochirurgie, la neuroradiologie et les maladies rares. En termes de recherche et d’innovation, le CHU est impliqué dans 14 unités mixtes de recherche, deux fédérations hospitalo-universitaires labellisées et dispose de 10 plateformes et infrastructures de recherche de haut niveau.

Avec son projet de reconstruction #NouveauCHURennes, l’établissement vise à regrouper sur un site unique l’ensemble des activités de médecine, de chirurgie et d’obstétrique pour mieux répondre à ses missions de soins, d’enseignement, de recherche, de prévention et d’innovation.

Infos pratiques

https://www.chu-rennes.fr/

CHU Rennes

2 rue Henri Le Guilloux
35033 RENNES cedex 9

02 99 28 43 21

Directrice de la communication :
Cécile Boisse
02 99 28 42 40
cecile.boisse@chu-rennes.fr
direction.communication@chu-rennes.fr

Gouvernance

Président du Conseil de Surveillance :
Nathalie APPERE

Directrice générale et présidente du directoire :
Véronique ANATOLE–TOUZET

Directeur général adjoint :
Frédéric RIMATTEI

Président de la Commission Médicale d’Etablissement, Vice-Président du Directoire :
Professeur Jean-Yves Gauvrit

Facultés

Directeur de l’unité de formation et de recherche (UFR) de médecine :
Pr. Eric BELLISSANT

Directeur de l’unité de formation et de recherche (UFR) de pharmacie :
Pr Laurent VERNHET

Directeur de l’unité de formation et de recherche (UFR) d’odontologie :
Pr Sylvie JEANNE

Les articles du CHU Rennes

Le pôle rennais d’hématologie : une alliance publique-privée exemplaire en hématologie

Première en France, la filière rennaise d’hématologie portée par une convention signée le 2 octobre 2012 unit l’Hôpital Privé Sévigné (Générale de Santé) et le CHU dans une même ambition : la création d’un pôle de référence au plan national, dans une spécialité médicale de pointe. Concrètement, il s’agit d’améliorer le parcours de soins du patient et de favoriser les projets communs de recherche clinique.

Diabet’ Team 1 aux 24h du Mans Vélo

Inscrite aux 24h du Mans Vélo qui se dérouleront les 25 et 26 août 2012, l’équipe de l’association « Diabet’ Team 1 » composée de 3 coureurs diabétiques et un non-diabétique David Harel, Jean-Claude Colin, Jérôme Dupuis, Gabriel Le Guennec- relèvera un double défi : gagner et montrer qu’il est possible de pratiquer un sport de haut niveau même en étant diabétique. Aidés par deux diabétologues et une infirmière du CHU de Rennes, les coureurs apprendront à connaitre et dépasser leurs limites en toute sécurité

Pilotage régional des Centres de Référence pour les infections ostéo-articulaires

Rennes, neuvième Centre français de Référence en Infections Ostéo-Articulaires Complexes, organise avec Tours et 6 CHU de la région Grand Ouest un réseau de Centres de Référence en Infections Ostéo-Articulaires complexes du Grand Ouest (CRIOGO). Une collaboration qui poursuit un seul objectif : optimiser le traitement des patients souffrant infections ostéo-articulaires complexes – essentiellement les infections sur prothèses et les infections post-traumatiques- et dont le pronostic vital peut être mis en jeu.

1er Prix pour la société Thérenva qui sécurise le largage de stent

Une jeune entreprise hébergée au centre d’innovation technologique*, la société Thérenva fondée par les docteurs Cemil Göksu, ingénieur, Antoine Lucas, chirurgien vasculaire et Pascal Haigron maître de conférence en traitement du signal et de l’image vient de recevoir le 1er prix du concours 2008 des technologies médicales innovantes pour son dispositif EndoNaut de chirurgie endovasculaire assistée par ordinateur. Cette station de navigation peropératoire offre une assistance innovante aux gestes endovasculaires et permet de sécuriser le largage de stents et d’endoprothèses complexes.
Cette distinction a été remise par l’alliance pour le génie biologique et médical.

Des logiciels s’invitent dans toutes les activités

Comme toutes les institutions, le CHU de Rennes a commencé par informatiser ses traitements administratifs (la paie, la comptabilité, la facturation). Puis, peu à peu, l’informatique s’est étendue aux domaines techniques liés aux équipements biomédicaux (l’imagerie, les laboratoires…), jusqu’au coeur du métier : les soins. En 2004, le CHU de Rennes a initié une démarche d’informatisation aux urgences pédiatriques de l’Hôpital-Sud et au service d’accueil et de traitement des urgences adultes de l’Hôpital Pontchaillou avec le logiciel Résurgences en 2005. Aujourd’hui Rennes dresse un premier bilan encourageant et positif : 100% des dossiers ont été informatisés et la qualité de leurs contenus contribue à garantir aux patients une meilleure qualité des soins.

Foire de Rennes : la population témoigne son attachement au SAMU

Du 22 au 30 avril 2008, le SAMU 35 a participé à la foire internationale de Rennes, non pas pour apporter assistance aux visiteurs mais pour les informer. Durant une semaine, deux permanenciers, un médecin, un ambulancier et une infirmière se sont relayés sur le stand pour présenter les missions du SAMU aux visiteurs. Les échanges noués sur le salon témoignent d’une vraie demande d’information de la part de la population et de son attachement à ce service.

au premier range desquelles figurent la permanence d’une écoute médicale permanente, l’évaluation et le déclenchement dans le délai le plus rapide de la réponse la mieux adaptée à la nature des appels.