Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

2011 : Brest fait vivre les droits des patients et crée 1 comité et 2 maisons des usagers

Favoriser la participation des patients à la vie institutionnelle, intégrer leurs réflexions aux différents projets du CHRU telles sont les missions du Comité des usagers que Brest a réuni pour la 1ère fois vendredi 13 mai 2011 . Dans le même temps deux maisons des usagers ont été ouvertes sur les sites de Morvan et de la Cavale Blanche où neuf associations de représentants de personnes malades se relaieront pour informer les hospitalisés, les consultants et leurs proches.

Favoriser la participation des patients à la vie institutionnelle, intégrer leurs réflexions aux différents projets du CHRU telles sont les missions du Comité des usagers que Brest a réuni pour la 1ère fois vendredi 13 mai 2011 . Dans le même temps deux maisons des usagers ont été ouvertes sur les sites de Morvan et de la Cavale Blanche où neuf associations de représentants de personnes malades se relaieront pour informer les hospitalisés, les consultants et leurs proches.
Le comité des usagers  est composée de 17 bénévoles ayant reçu un mandat de 3 ans suite à un appel à candidature lancé auprès du Collectif Inter associatif Sur la Santé (CISS ) et des associations locales agrées oeuvrant à l’hôpital dont les associations carhaisiennes. Plusieurs dossiers les attendent : l’élaboration d’une charte de fonctionnement du comité des usagers, la participation aux comités d’éducation thérapeutique et de lutte contre la douleur, l’amélioration de la prise en charge des personnes handicapées à l’hôpital, l’organisation du forum des associations 2011 et l’’information des usagers dans le cadre du bracelet d’identité
Au-delà de cette représentation institutionnelle, le CHRU de Brest a également ouvert deux espaces d’information et d’échanges. Traits d’union entre les usagers de l’hôpital et les lieux de soins, ces maisons conviviales sont tenues par des bénévoles. Leur mission : renseigner le public sur les pathologies et les traitements, sur les droits des usagers, sur la prévention, sur les organisations oeuvrant à l’hôpital. Les liens interassociatifs se trouveront enrichis et renforcés par ce partage d’expériences et leurs relations avec les professionnels facilitées.
Cette démarche s’inscrit dans le cadre de la loi du 4 mars 2002 qui reconnaît les droits individuels et collectifs des usagers, acteurs de leur prise en charge et citoyens participant pleinement aux décisions de santé publique. Il répond aussi à la volonté de la direction générale de faire vivre les droits des patients en cette année 2011 qui leur est consacrée.

Les permanences de la Maison des usagers

Morvan – Trois associations assureront des permanences à compter du 13 mai 2011
– Les Blouses Roses : le lundi matin
– ASP Iroise : 19 mai, 27 mai, 7 juin, 16 juin, 24 juin
– La ligue contre le Cancer : le mercredi après midi.

Cavale Blanche – Trois associations assureront des permanences à compter du 13 mai 2011
– L’Association pour le Droit de Mourir dans le Dignité : le lundi matin
– L’Association de Familles et de Malades ou Opérés Cardiovasculaires : le jeudi matin
– L’Association des Diabétiques du Nord Finistère : le lundi après midi
Autres permanences :
– L’Association des Stomisés de Bretagne Occidentale : le 1er jeudi du mois à compter de juillet
– France Alzheimer : le 1er vendredi du mois à compter de septembre 2011.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.

Dossier : La maladie de Parkinson 

Décrite pour la première fois dans An Essay on the Shaking Palsy (1817) par James Parkinson, un médecin anglais, la maladie de Parkinson, mentionnée souvent en abrégé « Parkinson », est une maladie neurodégénérative irréversible d’évolution lente. La maladie s’installe ainsi au cours d’une longue phase asymptomatique de plusieurs années. Les premiers symptômes ne se font en effet ressentir que lorsque 50 à 70% des neurones dopaminergiques du cerveau sont détruits. Ils se déclarent essentiellement progressivement sous la forme d’un tremblement de repos, d’un ralentissement des mouvements et d’une raideur musculaire. Néanmoins, de nombreux troubles moteurs et non moteurs peuvent s’ajouter à la liste, devenant de réels handicaps dans le quotidien de ceux qui la subissent.