Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

22 juin 2008 : journée nationale de réflexion sur le don d’organes

L'information est au coeur de la campagne de réflexion sur le don d'organes 2008 intitulée «Donneur ou pas je sais pour mes proches, ils savent pour moi ». La loi française sur la bioéthique laissant à chacun le choix de donner ou pas ses organes ou tissus après sa mort, il est essentiel de faire connaître son choix à ses proches pour prévenir les difficultés en cas de décès violent. Acteurs majeurs du prélèvement et de la greffe, les CHU reprennent le message en régions : exemples de l'engagement des CHU de Lyon, Montpellier, Paris et Toulouse...

L’information est au coeur de la campagne de réflexion sur le don d’organes 2008 intitulée «Donneur ou pas je sais pour mes proches, ils savent pour moi ». La loi française sur la bioéthique laissant à chacun le choix de donner ou pas ses organes ou tissus après sa mort, il est essentiel de faire connaître son choix à ses proches pour prévenir les difficultés en cas de décès violent. Acteurs majeurs du prélèvement et de la greffe, les CHU reprennent le message en régions : exemples de l’engagement des CHU de Lyon, Montpellier, Paris et Toulouse…

Lyon célèbre ses 20 ans de transplantations pulmonaires et cardiopulmonaires. Les Hospices Civils de Lyon rappellent à cette occasion que le service de pneumologie de l’hôpital Louis Pradel – l’un des l’un des 10 centres français autorisés- a réalisé 210 transplantations pulmonaires depuis le 13 juillet 1988. Les pathologies nécessitant une greffe de poumon imposent des soins quotidiens extrêmement contraignants et limitent les activités physiques. Elles entraînent un risque très élevé de décès par infection ou défaillance respiratoire.

Jean François Mornex, Michèle Bertocchi, médecins du service de pneumologie évoqueront les progrès de la greffe pulmonaire et rappeleront les bénéfices d’une transplantation réussie qui permet de retrouver une vie quasiment normale, lundi 16 juin à 11h, à la Bibliothèque de l’hôpital Louis Pradel. Leur exposé sera illustré par deux patients qui ont souhaité apporter leur témoignage : Patrick 49 ans, transplanté cardio-pulmonaire il y a 19 ans, il est le plus ancien greffé cardio-pulmonaire de Lyon et Clémence 18 ans, qui a bénéficié d’une transplantation bi-pulmonaire pour mucoviscidose il y a 1 an 1/2.

Montpellier mobilise sa coordination hospitalière des prélèvements d’organes et de tissus voir article Don d’organes : faire connaître sa volonté

Paris rappelle les grandes premières mondiales signées par ses équipes et convie le public à un cycle de conférences En 1958, le Professeur Jean Dausset (prix Nobel de médecine en 1980) découvre le système HLA (Human Leucocytes Antigens). Ce système, bien plus qu’un outil pour réaliser les greffes, est le composant indispensable pour permettre à l’organisme de se défendre contre les agressions extérieures. En 1971, le Professeur Claude Griscelli réalise la 3ème greffe de moelle osseuse réussie au monde et en 1974 il utilise une bulle stérile pour isoler l’enfant… Pour pallier la défaillance des organes, des progrès déterminants ont été réalisés : greffe du foie pour hépatite fulminante, greffe du foie pour les enfants, utilisation de foie partagé, transplantation à donneur familial et nouvelles thérapeutiques anti-rejet… Les fabuleuses aventures des greffes seront narrées dans le cadre de conférences ou d’expositions rencontres organisées par 14 hôpitaux de l’AP-HP dans le cadre du Jubilé des CHU. Pour en savoir plus
jubile.aphp.fr

Toulouse reçoit le Pr Cabrol. Le CHU de Toulouse soutient le Pr Cabrol dans son combat en faveur du don d’organes. Le Président d’ADICARE, Association pour le Développement et les Innovations en Cardiologie donnera une conférence à Touluse le 18 juin en partenariat avec la Mairie de Toulouse, le CHU et l’Inter-clubs Services de la région toulousaine. La conférence publique sera suivie d’une réception à l’Hôtel-Dieu Saint-Jacques en présence Jean Jacques Romatet Directeur Général du CHU de Toulouse et de Pierre Cohen Député Maire de la Ville de Toulouse et Président du Conseil d’Administration du CHU qui remettra la médaille de la Ville de Toulouse au célèbre cardiologue.

La transplantation d’organes au CHU de Toulouse
Le prélèvement multi-organes est réalisé dans différents centres hospitaliers de Midi-Pyrénées (60 prélèvements en 2007 dont 80% au CHU de Toulouse). La transplantation demeure une activité spécifique du CHU de Toulouse. Récemment encore, la greffe en domino d’un rein réalisée par l’équipe du Professeur Pascal Rischmann a été saluée comme une première mondiale.

Activité de transplantation au CHU de Toulouse en 2007
Rein : 155
Foie : 44
Coeur : 8
Poumons : 3
Pancréas : 3

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Caen, le CHU innove pour mieux soigner les tumeurs cérébrales 

Comme chaque année, le mois de février est l’occasion pour les CHU, acteurs majeurs du soin et de la recherche à l’échelle régionale, de mettre en valeur leur implication dans la lutte contre le cancer. Le CHU de Caen est notamment revenu sur ses innovations en matière d’intervention neurochirurgicale. Il est d’ailleurs, pour certaines d’entre elles, un précurseur en France.

A Reims, des Logisti-soins libèrent du temps aux soignants

A l’écoute de ses soignants, le CHU de Reims mise sur le déploiement d’un nouveau métier au cœur de son Nouvel Hôpital : le logisti-soins. Gestionnaire des activités de restauration, des consommables et de la maintenance du matériel biomédical, celui-ci vise une amélioration nette de la répartition du travail. Entièrement adoptée par les équipes soignantes, cette réorganisation optimise le soin et dégage ainsi un temps indispensable tant aux soignants qu’aux patients.

L’APHM élabore un kit d’urgence pour les missions spatiales 

Le service de Radiologie Interventionnelle de l’Hôpital de la Timone (AP-HM) s’implique dans le partenariat entre le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l’Institut de Médecine et Physiologie Spatiale (MEDES) et la Société Française de Radiologie (SFR). Afin d’améliorer la sécurité des astronautes lors des missions spatiales, douze équipes de radiologues ont travaillé sur la conception d’un kit médical d’urgence prenant en charge plus d’une dizaine de pathologies différentes.