Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

4 premières mondiales signées par les CHU en 2019

Chirurgie faciale, chirurgie robotique, naissances après préservation de la fertilité chez deux femmes, l’une traitée pour un cancer et l’autre pour une insuffisance ovarienne. Cette année, les équipes hospitalo-universitaires ont ajouté quatre premières mondiales à la liste des avancées médicales « made in France University Hospitals ». Trois sont issues de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), et une de Toulouse. Depuis leur création en 1958, les CHU ont réalisé 131 premières mondiales !

Chirurgie faciale, chirurgie robotique, naissances après préservation de la fertilité chez deux femmes, l’une traitée pour un cancer et l’autre pour une insuffisance ovarienne. Cette année, les équipes hospitalo-universitaires ont ajouté quatre premières mondiales à la liste des avancées médicales  « made in France University Hospitals ». Trois sont issues de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), et une de Toulouse. Depuis leur création en 1958, les CHU ont réalisé 131 premières mondiales ! 

Médecine de la reproduction : la maturation ovocytaire in vitro

A Paris, les services de médecine de la reproduction des hôpitaux Antoine-Béclère et Jacques Verdier ont annoncé deux heureux événements porteurs d’espoir pour les femmes en âge de procréer dont la fertilité est altérée par une maladie ou des traitements. Dans les deux cas, la même technique de maturation ovarienne a été utilisée. La manipulation consiste à prélever des ovocytes immatures par ponction ovarienne à travers le vagin, sous contrôle échographique, sans aucune stimulation ovarienne préalable et à les maturer en laboratoire pendant 24 à 48 heures. L’objectif étant que certains puissent atteindre la maturité et être ensuite fécondés en vue d’une vitrification embryonnaire. Ce procédé de refroidissement ultra-rapide permet de congeler et de préserver les ovocytes, sans risque d’endommager les cellules
Auteurs 

  • Pour la préservation de la fertilité après un cancer : Pr Michaël Grynberg, Pr Nelly Achour Frydman, Hôpital Antoine-Béclère AP-HP (annonce le 17 septembre 2019)
  • Pour la préservation de la fertilité pour une insuffisance ovarienne prématurée d’origine auto-immune : Pr Michaël Grynberg, Dr Christophe Sifer, Hôpital Jean-Verdier AP-HP  (annonce le 5 juin 2019)

Pose d’un implant cochléaire par chirurgie robotisée

La troisième innovation parisienne rentre dans le registre des nouvelles applications de la chirurgie robotisée. Dans ce cas, un bras robotisé télé-opéré a été utilisé pour insérer et positionner le porte-électrodes d’un implant cochléaire sur d’un patient atteint de surdité sévère bilatérale. Piloté à l’aide d’une souris 3D, ce système optimise le champ de vision, augmente la précision des gestes chirurgicaux, assure une stabilité remarquable. Il élimine tout tremblement de la main du chirurgien et facilite le  positionnement adéquat de l’implant. Lors de l’intervention, une vitesse d’insertion lente, inférieure à 0,5 mm/s, a été maintenue. Par la suite, l’implant cochléaire a été activé trois semaines après l’implantation.
Auteurs 

  • Dr Isabelle Mosnier, Dr Yann Nguyen, Hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP le 9 Juillet 2019 (annonce le 13 août 2019)

Chirurgie faciale

La quatrième avancée a été réalisée au CHU de Toulouse. Il s’agit d’une nouvelle technique de reconstruction de la surface du nez qui, pour la première fois, a été faite à partir d’un prélèvement de la peau du menton au lieu du front. L’équipe a dû innover afin de vasculariser la peau de la zone receveuse. Les chirurgiens ont « détourné» deux artérioles de la taille d’un cheveu. Un an après cette chirurgie innovante, le patient se porte bien, respire normalement et n’a aucune cicatrice sur le nez.
Auteurs

  • Dr Guillaume de Bonnecaze, Pr Benoît Chaput, CHU de Toulouse – (annonce le 7 octobre 2019)

Plus d’information sur la recherche-innovation en CHU

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.