Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

600 000 malades à bout de souffle : les ravages de la BPCO dénoncés

Auteur /Etablissement :
Lors de la 11ème journée mondiale de la Broncho - Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO) du 14 novembre prochain, le CHU de Montpellier alertera le public sur les méfaits de cette maladie respiratoire, la 2ème après l’asthme. Provoquant 17 000 décès par an, elle est la 6ème cause de mortalité en France, et son incidence devrait encore croître. En 2020, les experts prédisent qu'elle sera la 3ème cause de mortalité dans le monde .

Lors de la 11ème journée mondiale de la Broncho – Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO) du 14 novembre prochain, le CHU de Montpellier alertera le public sur les méfaits de cette maladie respiratoire, la 2ème après l’asthme. Provoquant 17 000 décès par an, elle est la 6ème cause de mortalité en France, et son incidence devrait encore croître. En 2020, les experts prédisent qu’elle sera la 3ème cause de mortalité dans le monde .
Le principal facteur de risque est le tabac. Avec ou sans symptôme (toux, crachat), le fumeur s’expose à un risque de BPCO. Il n’y a cependant pas de fatalité. Il est possible d’aider les malades d’abord par la prévention, en luttant contre le tabagisme. Ensuite en réalisant un diagnostic précoce qui permettra de changer le cours de la maladie. Trop souvent, la BPCO est  découverte tardivement, une fois les poumons atteints. D’où l’importance d’alerter le public à plus de vigilance face à des signes banals et souvent négligés. Quel que soit le stade de la maladie, l’arrêt du tabac stoppe les dégradations pulmonaires.
La BPCO concerne 5 à 10 % de la population adulte. Mais seulement 20 à 30 % des cas sont diagnostiqués et 10 à 15 % sont pris en charge !
La BPCO peut entraîner un déconditionnement à l’effort. Il s’agit de modifications des muscles pouvant aboutir à une véritable fonte musculaire, l’activité devenant ainsi très limitée.
Des programmes thérapeutiques de réhabilitation ont diminuent l’essoufflement, améliorent la tolérance à l’effort et la qualité de vie.
Ces informations seront commentées sur les stands tenus par les professionnels du CHU.

Sur le même sujet

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.