Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Ados en rupture scolaire : un accueil d’urgence inédit

Absentéisme chronique, décrochage scolaire, passages à l'acte violents… Grâce à une collaboration unique en France entre l'AP-HM et la Protection Judiciaire de la Jeunesse, un espace d'urgence accueille à Marseille les 12-18 ans auteurs de violences urbaines ou scolaires.

Absentéisme chronique, décrochage scolaire, passages à l’acte violents… Grâce à une collaboration unique en France entre l’AP-HM et la Protection Judiciaire de la Jeunesse, un espace d’urgence accueille à Marseille les 12-18 ans auteurs de violences urbaines ou scolaires.

A l’accueil d’urgence et d’évaluation rapide (AUER), le mineur en grande souffrance psychique et physique est d’abord reçu à l’unité Sylvestre (13e) par un psychologue, un psychiatre – le docteur Boulanger-Marinetti, du Service hospitalo-universitaire de Ste Marguerite- et une infirmière de la Protection Judiciaire de la Jeunesse.

Au cours d’un entretien individuel, l’équipe procède à une évaluation globale du mineur – santé, scolarité, environnement familial et social-, afin de lui proposer une prise en charge sur mesure qui le conduira vers une nouvelle phase : l’intégration dans un dispositif d’apprentissage, scolaire ou professionnel.

La consultation porte sur plusieurs thèmes
-dépistage, prévention et diagnostic de troubles mentaux, de troubles des apprentissages et du développement,
-suivi post-évaluation pour certains adolescents au service de psychiatrie de Ste Marguerite (consultation Adolescents difficiles),
-coordination des différents examens (neuropsychologique, neuro-pédiatrique et orthophonique) et des explorations complémentaires (neuro-imagerie),
-orientation vers des consultations et suivis spécialisés (médicaux, psychologiques et sociaux : réhabilitation psycho-sociale).

Plus de 300 adolescents ont déjà bénéficié de ce soutien.

L’accueil d’urgence et d’évaluation rapide est un dispositif novateur, spécifique (articulation santé / justice) et transdisciplinaire (notion de diagnostic partagé). Il pourrait donc être développé de façon expérimentale sur d’autres sites en France.

Contact de l’accueil d’urgence et d’évaluation rapide (AUER)
Tél. 04 91 74 40 51
christophe.boulanger@ap-hm.fr
Service Psychiatrie Adulte – Pr Lançon
Hôpital Sainte-Marguerite (Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille)

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Caen, le CHU innove pour mieux soigner les tumeurs cérébrales 

Comme chaque année, le mois de février est l’occasion pour les CHU, acteurs majeurs du soin et de la recherche à l’échelle régionale, de mettre en valeur leur implication dans la lutte contre le cancer. Le CHU de Caen est notamment revenu sur ses innovations en matière d’intervention neurochirurgicale. Il est d’ailleurs, pour certaines d’entre elles, un précurseur en France.

A Reims, des Logisti-soins libèrent du temps aux soignants

A l’écoute de ses soignants, le CHU de Reims mise sur le déploiement d’un nouveau métier au cœur de son Nouvel Hôpital : le logisti-soins. Gestionnaire des activités de restauration, des consommables et de la maintenance du matériel biomédical, celui-ci vise une amélioration nette de la répartition du travail. Entièrement adoptée par les équipes soignantes, cette réorganisation optimise le soin et dégage ainsi un temps indispensable tant aux soignants qu’aux patients.

L’APHM élabore un kit d’urgence pour les missions spatiales 

Le service de Radiologie Interventionnelle de l’Hôpital de la Timone (AP-HM) s’implique dans le partenariat entre le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l’Institut de Médecine et Physiologie Spatiale (MEDES) et la Société Française de Radiologie (SFR). Afin d’améliorer la sécurité des astronautes lors des missions spatiales, douze équipes de radiologues ont travaillé sur la conception d’un kit médical d’urgence prenant en charge plus d’une dizaine de pathologies différentes.