Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Après SIGAPS, voici SAMPRA, le nouveau logiciel d’analyse bibliométrique «made in Lille»

Expert en matière d’évaluation de la production scientifique des médecins, le CHU de Lille a développé dès 1998 un système d’interrogation, de gestion et d’analyse des publications scientifiques, SIGAPS qui est devenu en quelques années, l’outil de mesure bibliométrique de référence pour dans plus de 500 établissements de santé. Aujourd’hui le CHU de Lille lance le logiciel SAMPRA, en partenariat avec l’Université de Lille. Cette solution innovante de suivi et de pilotage des publications scientifiques est destinée aux organismes de recherche : universités, instituts, fondations, grandes écoles, agences de recherche, etc.

Expert en matière d’évaluation de la production scientifique des médecins, le CHU de Lille a développé dès 1998 un système d’interrogation, de gestion et d’analyse des publications scientifiques, SIGAPS qui est devenu en quelques années, l’outil de mesure bibliométrique de référence pour dans plus de 500 établissements de santé. Aujourd’hui le CHU de Lille lance le logiciel SAMPRA, en partenariat avec l’Université de Lille. Cette solution innovante de suivi et de pilotage des publications scientifiques est destinée aux organismes de recherche : universités, instituts, fondations, grandes écoles, agences de recherche, etc. 
"Après le succès de SIGAPS dans le domaine de la santé, destiné à synthétiser la production scientifique d’un chercheur, d’un service ou d’un établissement à partir de la base de données biomédicale PubMed, Lille a mis au point une nouvelle plateforme à l’attention des universités, SAMPRA. Ce système est adapté à tous les champs disciplinaires couverts par le Web of Science, une des plus grandes bases de données de publications scientifiques mondiales" annonce Patrick Devos, coordonnateur de la plateforme Lillometrics.
Les fonctionnalités de SAMPRA permettent de recenser de manière fiable les publications scientifiques d’un établissement, de produire des analyses par chercheur, équipe, laboratoire et d’accroitre la visibilité d’un établissement dans le Web of Science ou Scopus. Basé sur un annuaire, SAMPRA crée le corpus de publications. Il peut gérer différentes hiérarchies et s’adapte à la représentation multi-tutelles de la recherche française (Universités, EPST, etc.).
 
Le système SAMPRA utilise deux bases de données bibliographiques : Pubmed et Web of Science Core Collection @CHUdeLille
Chaque chercheur valide en quelques clics ses publications collectées automatiquement dans Web of Science ou PubmedSi le chercheur dispose d’un identifiant de type ORCID©, cette étape est alors grandement simplifiée. L’agrégation des données fiabilisées génère automatiquement des rapports bibliométriques et les données peuvent être exportées vers d’autres outils d’analyse et de visibilité internationale de recherche, ou d’infrastructures de la science ouverte (archives ouvertes
Les utilisateurs apprécient la gestion souple des chercheurs et des structures via un annuaire multi-hiérarchies (auteurs, unités, institutions, etc.), le repérage nominatif des publications sur 2 bases de données et la fiabilisation des données par des mécanismes de validation et de suivi. Ils plébiscitent aussi l’utilisation d’identifiants normalisés intégrés à la science ouverte (IdRef, ORCID, ResearcherID). Enfin, les rapports d’analyse sont fournis clé en main et les exports de corpus se font sur mesure
"A l’heure des classements internationaux, un tel outil s’avère indispensable pour positionner la recherche tricolore sur la scène mondiale ; il démontre aussi l’importance de normaliser les signatures si l’on veut éviter toute perte de comptabilisation de la production scientifique française" prévient Patrick Devos. 
Les points forts de SAMPRA :
· Interopérabilité : connecteurs natifs PUBMED et bases CLARIVATE ANALYTICS
· Plusieurs formats d’export (Excel, RIS, BibTex)
· Brique d’un Système d’Information Recherche
· Granularité, fiabilité : interrogation nominative des bases de données, gestion d’identifiants auteur (IdRef, ORCID, Researcher ID)
· Souplesse : Annuaire multihiérarchies, gestion des droits différenciée
SAMPRA est développée et porté par Lillometrics, la plateforme d’analyse bibliométrique du CHU de Lille et de l’Université de Lille. Ce logiciel est commercialisé par la société Alicante, experte pour la valorisation des données de santé.
Pour en savoir plus https://lillometrics.univ-lille.fr/ et http://www.alicante.fr/

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Parkinson 

Décrite pour la première fois dans An Essay on the Shaking Palsy (1817) par James Parkinson, un médecin anglais, la maladie de Parkinson, mentionnée souvent en abrégé « Parkinson », est une maladie neurodégénérative irréversible d’évolution lente. La maladie s’installe ainsi au cours d’une longue phase asymptomatique de plusieurs années. Les premiers symptômes ne se font en effet ressentir que lorsque 50 à 70% des neurones dopaminergiques du cerveau sont détruits. Ils se déclarent essentiellement progressivement sous la forme d’un tremblement de repos, d’un ralentissement des mouvements et d’une raideur musculaire. Néanmoins, de nombreux troubles moteurs et non moteurs peuvent s’ajouter à la liste, devenant de réels handicaps dans le quotidien de ceux qui la subissent.

Voici comment le CHU de Rennes agit pour contrer Parkinson

Ce jeudi 11 avril a lieu la Journée internationale de la maladie de Parkinson. L’occasion pour les CHU de valoriser leur implication sur ce sujet, notamment à travers les Centres Experts Parkinson (CEP) affiliés. Le Centre Hospitalier Universitaire de Rennes ne manque pas à l’appel, mettant en valeur des actions qui garantissent à la fois une offre diagnostique simplifiée et une prise en charge multidisciplinaire, adaptée au profil de chaque patient.

L’IHU toulousain dédié au vieillissement officiellement lancé

L’Institut Hospitalo-Universitaire HealthAge a officiellement été lancé le 2 avril à Toulouse. Porté par le CHU, l’Inserm et l’Université Toulouse III – Paul Sabatier, cet IHU, le seul exclusivement dédié au vieillissement en France, se donne pour ambition de contribuer au vieillissement en bonne santé des populations et de devenir le centre de référence européen en Géroscience.

Un patient Parkinsonien entreprend le tour du monde à la voile 

Le 10 septembre dernier a retenti le “top départ” des quatorze monocoques participant à l’Ocean Globe Race 2023, une course à voile en équipage autour du monde. A bord du voilier Neptune, deux personnages : le Dr Tanneguy Raffray, ophtalmologue à la retraite, et Bertrand Delhom, ancien moniteur de voile atteint de la maladie de Parkinson. Leur aventure, jalonnée de nombreux défis, est suivie de près par plusieurs professionnels de santé du CHU de Rennes, dont l’avis est à entendre dans le podcast “Qui ose vivra !”