Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

AVC : la promesse d’une prise en charge en moins de dix minutes

Crédit Photo : CHU de Montpellier
Les conséquences d’un Accident Cardiovasculaire (AVC) peuvent être lourdes, voire fatales. Première cause de dépendance et troisième cause de mortalité en France, cette pathologie due à une mauvaise irrigation du cerveau fait de plus en plus de victimes. Face à cette réalité alarmante, le CHU de Montpellier a annoncé fin août la mise en place d’un nouveau plateau technique offrant aux patients un parcours de soins optimisé. Et de promettre désormais une “prise en charge en neuf minutes”.

Deux millions. C’est le nombre de neurones que l’on perd par minute lors d’un AVC. Une situation d’urgence qui, couplée à l’insuffisance des résultats obtenus par la thrombolyse en cas de gros caillot dans une artère, peut être fatale. Pour remédier à cela, le CHU de Montpellier, comme d’autres établissements en France, a opté en 2009 pour la thrombectomie. Cette technique, dont la pratique s’est depuis généralisée (60 cas à plus de 500 environ en dix ans), consiste à introduire un stent dans l’artère occluse, permettant ainsi d’extraire les caillots réfugiés dans le réseau sanguin cérébral. L’intervention est réalisée sous rayons X et réduit ainsi considérablement les conséquences pour le patient. 

Un timing réduit pour sauver des vies

Pour favoriser les chances de réussite de la thrombectomie, chaque seconde compte. C’est d’ailleurs la priorité du CHU de Montpellier : réduire le temps de prise afin de maximiser l’efficacité du soin apporté. 

Pour cela, celui-ci a décidé de mettre les moyens avec un nouveau plateau technique à la pointe de la technologie. Trois salles BIPLAN composent ce parcours de prise en charge cardio-vasculaire, à commencer par un plateau IRM entièrement consacré aux pathologies cérébrales. Ainsi, on pourrait, selon le CHU, prendre en charge les patients qui le nécessitent en moins de dix minutes après leur arrivée aux urgences Tête et Cou de l’hôpital Gui de Chauliac. 

La neuroradiologie interventionnelle en pleine évolution 

Le CHU n’en reste cependant pas là. Si réduire les complications dues à l’AVC reste une priorité, leurs équipements permettent de programmer également des interventions mini-invasives. Grâce à l’important développement de la cardiologie et de la neuroradiologie interventionnelle, le CHU peut désormais prendre en charge de nouvelles pathologies comme les anévrismes intracrâniens, les sténoses carotidiennes, les acouphènes pulsatiles, les hypertensions intracrâniennes idiopathiques, les hypertensions intracrâniennes. A terme, ce travail permettrait de développer l’oncologie interventionnelle, c’est à dire l’ensemble des procédures de radiologie interventionnelle dans le domaine de la cancérologie. 

La rédaction avec le CHU de Montpellier 

Pour aller plus loin

Le CHU de Montpellier met à disposition un film sur l’AVC réalisé par leur service de neuroradiologie. 

A retrouver ici : Master & Fellow – F.A.S.T for Stroke (masterandfellow.com)

 

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

HCL : une série vidéo destinée aux patients du cancer digestif 

Le mois dernier, les Hospices Civils de Lyon ont publié une série vidéo destinée aux patients atteints d’un cancer digestif, afin d’expliquer en toute transparence le parcours de soins mis en place à l’hôpital Lyon Sud. Une initiative qui se veut rassurante pour les personnes atteintes.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.