Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

AVC : la thrombectomie, technique innovante de retrait du caillot dans le cerveau

Depuis mars 2010, le service de radiologie interventionnelle de l'Hôpital neurologique du CHU de Lyon participe au premier essai clinique** national pour évaluer une technique mécanique permettant d'enlever le caillot : la thrombectomie. L'acte est moins invasif qu'une chirurgie, il est effectué sous contrôle de l'imagerie et peut être réalisé sans anesthésie générale car il n'est pas ou peu douloureux.

Depuis mars 2010, le service de radiologie interventionnelle de l’Hôpital neurologique du CHU de Lyon participe au premier essai clinique** national pour évaluer une technique mécanique permettant d’enlever le caillot : la thrombectomie. L’acte est moins invasif qu’une chirurgie, il est effectué sous contrôle de l’imagerie et peut être réalisé sans anesthésie générale car il n’est pas ou peu douloureux.

L’équipe de neuroradiologie interventionnelle animée par le Pr. Francis TURJMAN, neuroradiologue ***, introduit une sonde dans l’artère fémorale du patient. Sous contrôle de rayons X, le parcours entre l’artère fémorale et les artères du cerveau est visualisé sur des écrans par l’opérateur médical. Lorsque la sonde arrive au contact du caillot, le neuroradiologue positionne le dispositif de retrait de caillot. L’intervention dure le plus souvent moins d’une heure.

Les résultats préliminaires sur l’efficacité de la recanalisation des vaisseaux sont excellents (plus de 90 %) et pour la première fois la communauté médicale dispose d’une méthode rapide et fiable de réouverture des artères cérébrales.

Traditionnellement, les Accidents Vasculaires Cérébraux ischémiques étaient traités par thrombolyse. Cette technique médicamenteuse consiste à injecter par voie intraveineuse un médicament qui fluidifie le sang et qui permet de désagréger les caillots obstruant une artère cérébrale. Cependant ce protocole comprend un .risque hémorragique de 6 à 7 % et la méthode est moins efficace sur les artères de gros calibre.

Prévalence des AVC en Rhône-Alpes
L’accident vasculaire cérébral touche 30 000 personnes par an en Rhône-Alpes. C’est la troisième cause de mortalité et la première cause de handicap acquis.

* obstruction d’un vaisseau sanguin dans le cerveau
** étude clinique initiée par le CHU de Nancy sur 240 patients L’objectif est de démontrer l’efficacité de la thrombectomie. L’Hôpital Neurologique de Lyon est le CHU qui traite le plus grand nombre d’AVC (750/an), il prendra donc en charge l’échantillon de patients le plus important de l’étude.
*** neuroradiologue : il s’agit d’un médecin spécialisé dans les techniques thérapeutiques par l’intérieur des vaisseaux (endovasculaire) dans le système nerveux.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Un nouveau robot chirurgical au CHU de Poitiers

Le mois dernier, le CHU de Poitiers s’est doté du nouveau robot chirurgical Da Vinci X. Une technologie qui permet à plusieurs de ses services de multiplier le nombre d’opérations mais également de développer de nouvelles perspectives pour certaines spécialités.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.