Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Bientôt une maison des parents à côté du CHU Estaing

Lieu d’accueil et de soutien des familles d’enfants hospitalisés, la maison des parents est située à proximité ou au sein de l’hôpital ; elle évite ainsi toute rupture de lien avec le petit malade et ses proches. A Clermont-Ferrand, grâce au soutien de l’association locale du Kiwanis Club, une première maison des parents pouvant héberger 6 personnes avait ouvert ses portes dès 1988 près de l’Hôtel Dieu. 25 bénévoles veillaient au confort de ces familles. Or depuis le 1er mars 2010, les activités de cet hôpital dont la pédiatrie ont été transférées au CHU Estaing. Pour s’adapter à cette nouvelle géographie, le Kiwanis Club de Clermont-Ferrand a décidé de construite une maison plus proche du CHU et plus grande

Lieu d’accueil et de soutien des familles d’enfants hospitalisés, la maison des parents est située à proximité ou au sein de l’hôpital ; elle évite ainsi toute rupture de lien avec le petit malade et ses proches. A Clermont-Ferrand, grâce au soutien de l’association locale du Kiwanis Club, une première maison des parents pouvant héberger 6 personnes avait ouvert ses portes dès 1988 près de l’Hôtel Dieu. 25 bénévoles veillaient au confort de ces familles. Or depuis  le 1er mars 2010, les activités de cet hôpital dont la pédiatrie ont été transférées au CHU Estaing. Pour s’adapter à cette nouvelle géographie, le Kiwanis Club de Clermont-Ferrand a décidé de construite une maison plus proche du CHU et plus grande en portant sa capacité à 11 chambres soit un hébergement de 22 personnes. Sa construction a été financée grâce à une vaste campagne d’appel aux dons. Les travaux débuteront en avril 2012 et seront achevés en octobre 2013.
La générosité des clermontois a permis de financer le projet
Le Kiwanis Club a fait appel aux collectivités territoriales, entreprises et associations, dont la Fondation des Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France… L’association a aussi sollicité les auvergnats en menant plusieurs actions
– l’opération « 1€ par habitant » : courrier adressé à tous les maires de la région
– la journée d’activité encadrée par l’Ecole de Ski Français de Besse, Super-Besse et les équipes du pôle Pédiatrie (évènement relaté dans la presse écrite et les télévisions régionales)
En organisant une collecte de fonds lors d’un match de football aux points stratégiques du stade. En sensibilisant les services de Pédiatrie par voie d’affichage et de plaquettes et en déposant un dossier dans le cadre de l’opération « Pièces jaunes » auprès de la Fondation des Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France
Résultat : un mouvement de solidarité à la hauteur des espérances de l’association puisqu’elle a pu réunir plus d’un million d’euros et lancer la construction d’un bâtiment de 11 chambres dont deux accessibles aux personnes handicapées.
De son côté, pour permettre la réalisation de la nouvelle maison des parents, le CHU de Clermont-Ferrand a décidé de mettre à disposition de l’association une parcelle de terrain lui appartenant de 972 m2, à proximité immédiate du CHU Estaing. La mise à disposition de ce terrain fait l’objet de la signature d’un acte notarié portant convention classique d’occupation temporaire du domaine public entre le CHU de Clermont-Ferrand et l’Association « Maison des Parents ».
Cette convention consentie pour une durée de 30 ans prend effet le 1er octobre 2013 pour finir le 30 septembre 2043, date à laquelle l’association pourra demander le renouvellement de la convention.

Financement
Le coût global du projet s’élève à 1 064 240 € financé de la manière suivante :
– Participation des collectivités territoriales 295 810 €
– Dons des entreprises, associations, particuliers 368 430 €
– Fondation Hôpitaux de Paris- Hôpitaux de France (au titre de 2009) 150 000 €
– Contribution du CHU : Mise à disposition du terrain et versement de 50 000 €
– Nouveau dossier présenté à la Fondation des Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France (Pièces Jaunes) 200 000 €

Ainsi à travers la signature de cette convention le CHU et le club service Kiwanis unissent leurs efforts pour la réalisation d’un projet majeur participant à l’accompagnement des familles et des fratries dans des moments de vie difficiles.
La construction se déroulera sur la période d’avril 2012 à octobre 2013.
La convention prévoit que la conception et l’exécution des travaux de construction de l’immeuble soient à la charge financière exclusive de l’association et conduits sous son entière responsabilité.
L’entretien, la maintenance, la réparation et le nettoyage des ouvrages seront assurés par l’association « Maison des parents ».
Conception de la structure
La future structure sera composée de 11 chambres : 9 au 1er étage, chaque chambre étant munie d’une salle de bains et de 2 chambres accessibles aux personnes à mobilité réduite au rez-de-chaussée ainsi que d’une buanderie, une cuisine équipée, un bureau, un espace informatique, un espace de vie, un espace rangement et des sanitaires mixtes. Sur chaque niveau, un espace ménage sera à disposition des familles. La nouvelle maison des parents est conçue pour favoriser les échanges et la convivialité par ses locaux communs partagés par tous les habitants : accueil, cuisine, salon de détente, salle à manger.
Fonctionnement
L’association « Maison des parents » prévoit de recruter un responsable temps plein chargé de l’accueil, de la tenue des dossiers, de la comptabilité, de l’organisation et de la surveillance dans les locaux.
Ce responsable sera aidé dans certaines tâches par des bénévoles qui assureront aussi les diverses activités aux parents dans le cadre d’un projet de vie.
Des activités seront organisées en journée avec l’aide des bénévoles ainsi que des visites de la ville grâce à la proximité des transports en commun.
Historique
Agrandie en 1991, grâce à la location d’un appartement contigu, la capacité d’accueil de la maison des parents de l’Hôtel Dieu est passé de 6 à 11 personnes mais restait insuffisante au regard des besoins. En effet, son usage avait fini par être exclusivement réservé aux familles d’enfants hospitalisés dans le service de Cancérologie pédiatrique à l’exclusion des autres services de Pédiatrie.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Caen, le CHU innove pour mieux soigner les tumeurs cérébrales 

Comme chaque année, le mois de février est l’occasion pour les CHU, acteurs majeurs du soin et de la recherche à l’échelle régionale, de mettre en valeur leur implication dans la lutte contre le cancer. Le CHU de Caen est notamment revenu sur ses innovations en matière d’intervention neurochirurgicale. Il est d’ailleurs, pour certaines d’entre elles, un précurseur en France.

A Reims, des Logisti-soins libèrent du temps aux soignants

A l’écoute de ses soignants, le CHU de Reims mise sur le déploiement d’un nouveau métier au cœur de son Nouvel Hôpital : le logisti-soins. Gestionnaire des activités de restauration, des consommables et de la maintenance du matériel biomédical, celui-ci vise une amélioration nette de la répartition du travail. Entièrement adoptée par les équipes soignantes, cette réorganisation optimise le soin et dégage ainsi un temps indispensable tant aux soignants qu’aux patients.

L’APHM élabore un kit d’urgence pour les missions spatiales 

Le service de Radiologie Interventionnelle de l’Hôpital de la Timone (AP-HM) s’implique dans le partenariat entre le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l’Institut de Médecine et Physiologie Spatiale (MEDES) et la Société Française de Radiologie (SFR). Afin d’améliorer la sécurité des astronautes lors des missions spatiales, douze équipes de radiologues ont travaillé sur la conception d’un kit médical d’urgence prenant en charge plus d’une dizaine de pathologies différentes.