Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Bordeaux, 2éme au palmarès Nouvel Observateur

Au tableau d'honneur des meilleurs hôpitaux et cliniques de France publié le 27 novembre par le Nouvel Observateur, le CHU de Bordeaux s'impose « dans la plupart des pathologies, notamment dans la prise en charge des cancers ORL, des tumeurs de la prostate et des accidents vasculaires cérébraux (AVC). ». Il arrive premier dans la prise en charge des rhinoplasties. Un communiqué diffusé le 28 novembre aux rédactions rend compte de ces excellents scores.

Au tableau d’honneur des meilleurs hôpitaux et cliniques de France publié le 27 novembre par le Nouvel Observateur, le CHU de Bordeaux s’impose « dans la plupart des pathologies, notamment dans la prise en charge des cancers ORL, des tumeurs de la prostate et des accidents vasculaires cérébraux (AVC). ». Il arrive premier dans la prise en charge des rhinoplasties. Un communiqué diffusé le 28 novembre aux rédactions rend compte de ces excellents scores.
Bordeaux sur le podium
– 1ère place :   Rhinoplastie                                                                             
– 2ème place : Pontage aorto-coronarien
– 3ème place : Chirurgie du cancer colorectal et Prise en charge des accidents vasculaires cérébraux
Autres spécialités où le CHU de Bordeaux figure dans le top 10
– 6ème place :   Polyarthrite rhumatoïde et Chirurgie des cancers ORL
– 7ème place : Chirurgie du cancer de la prostate 
Sur la zone grand-ouest (Bordeaux, Bayonne, Limoges, Poitiers), le CHU apparaît 27 fois en 1ère place sur 50 pathologies étudiées
. Cardiologie : Troubles du rythme cardiaque, infarctus du myocarde, chirurgie des valves cardiaques, pontage aorto-coronarien, transplantation cardiaque
. Angiologie : Chirurgie des artères des membres inférieurs, chirurgie des artères carotides, chirurgie aorto-iliaque
. Endocrinologie : Chirurgie de la thyroïde, diabète,
. Gastro-enterologie : transplantation hépatique, rectocolite hémorragique, chirurgie du cancer colorectal
. Neurologie : Epilepsie, Accident Vasculaire Cérébral, céphalée/migraine, pose de stimulateur cérébral, embolisation intracrânienne et médullaire, sclérose en plaques
. Ophtalmologie : Chirurgie du glaucome
. Uro-nephrologie : Transplantation rénale, cancer du rein
. Rhumatologie : Polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante
. Orl et chirurgie plastique : Chirurgie des cancers ORL, rhinoplastie
. Pneumologie : Asthme et bronchite chronique
Basé sur les données d’hospitalisation issues du Programme de Médicalisation des Systèmes d’Information (PMSI) de l’année 2011, ce palmarès prend en compte à la fois le public et le privé soit plus de 1500 établissements étudiés.
D’après le communiqué de presse du CHU de Bordeaux rédigé à partir de la version « papier » du palmarès du Nouvel Observateur (magazine- édition du 29 novembre au 5 décembre 2012)

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Caen, le CHU innove pour mieux soigner les tumeurs cérébrales 

Comme chaque année, le mois de février est l’occasion pour les CHU, acteurs majeurs du soin et de la recherche à l’échelle régionale, de mettre en valeur leur implication dans la lutte contre le cancer. Le CHU de Caen est notamment revenu sur ses innovations en matière d’intervention neurochirurgicale. Il est d’ailleurs, pour certaines d’entre elles, un précurseur en France.

A Reims, des Logisti-soins libèrent du temps aux soignants

A l’écoute de ses soignants, le CHU de Reims mise sur le déploiement d’un nouveau métier au cœur de son Nouvel Hôpital : le logisti-soins. Gestionnaire des activités de restauration, des consommables et de la maintenance du matériel biomédical, celui-ci vise une amélioration nette de la répartition du travail. Entièrement adoptée par les équipes soignantes, cette réorganisation optimise le soin et dégage ainsi un temps indispensable tant aux soignants qu’aux patients.

L’APHM élabore un kit d’urgence pour les missions spatiales 

Le service de Radiologie Interventionnelle de l’Hôpital de la Timone (AP-HM) s’implique dans le partenariat entre le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l’Institut de Médecine et Physiologie Spatiale (MEDES) et la Société Française de Radiologie (SFR). Afin d’améliorer la sécurité des astronautes lors des missions spatiales, douze équipes de radiologues ont travaillé sur la conception d’un kit médical d’urgence prenant en charge plus d’une dizaine de pathologies différentes.