Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Bouger, c’est gagné ! le CHR signe un film sur les bénéfices du sport

Partenaire de la semaine santé, le CHR a réalisé un documentaire de 11 minutes vantant les mérites du sport. Commande de la ville d'Orléans, ce court métrage diffusé dans le cadre de « la semaine santé », invite les Orléanais à maintenir leur forme.

Partenaire de la semaine santé, le CHR a réalisé un documentaire de 11 minutes vantant les mérites du sport. Commande de la ville d’Orléans, ce court métrage diffusé dans le cadre de « la semaine santé », invite les Orléanais à maintenir leur forme.

L’exercice physique est primordial pour notre santé. C’est également un facteur important de bien-être et de qualité de vie. Cependant, il est prouvé que la majorité des Français sont physiquement inactifs. Ils évoquent le manque de temps, de motivation, d’énergie… Mais cette léthargie a un coût pour la société. En effet, les dépenses moyennes en soins médicaux chez les gens actifs sont 30% plus basses que celles des personnes sédentaires. Pourtant, être physiquement actif, est facile, le mieux étant de prendre les bonnes habitudes de vie dès le plus jeune âge.
Partant de la formule : « la santé se gagne ou se perd à la maison, à l’école, au travail, où l’on vit… », l’équipe de tournage du service audiovisuel du CHR est parti à la rencontre d’Orléanais pratiquant une activité journalière : une enseignante, un garagiste, un informaticien, des retraités, des étudiantes, une secrétaire. Pour eux, l’exercice physique est un plaisir, un réflexe et non une contrainte. Hommes et femmes de métiers différents, ils reconnaissent les bénéfices d’un petit effort physique régulier.
Un médecin spécialiste du Centre Bois-Gibert de Tours rappelle que 30 minutes journalières d’activité physique suffisent à entretenir une bonne forme. Pratiquer une activité régulière et respecter un bon équilibre alimentaire, rien n’est plus simple à condition de l’intégrer à son programme quotidien.
Une recette qui donnera facilement de la vie aux années et des années à la vie !

Ce film, intitulé «Bouger, c’est gagné ! » de 11 minutes, réalisé en juillet 2006, sera diffusé à la mi-septembre à la fois aux Entretiens de Bichat 2006 à Paris, ainsi qu’à Filmed (Amiens)

Contact
Centre Hospitalier Régional d’Orléans
Service audiovisuel
BP 2439
45032 ORLEANS CEDX
02 38 74 47 17

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.