Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Caen, 21ème, se réjouit de ce très bon résultat au tableau d’honneur du Point

Classé au TOP 20 dans une vingtaine de spécialités, le CHU de Caen progresse régulièrement en qualité. Cette année, il se distingue en occupant la 21ème place du palmarès 2016 du Point des meilleurs établissements publics. Ce très bon résultat témoigne une nouvelle fois auprès du grand public du niveau incontestablement élevé de ses services.

Caen, 21ème, se réjouit de ce très bon résultat au tableau d’honneur du Point 
Classé au TOP 20 dans une vingtaine de spécialités, le CHU de Caen progresse régulièrement en qualité. Cette année, il se distingue en occupant la 21ème place du palmarès 2016 du Point des meilleurs établissements publics. Ce très bon résultat témoigne une nouvelle fois auprès du grand public du niveau incontestablement élevé de ses services.
Parmi eux ceux de Chirurgie et notamment de chirurgie cardiaque qui gagne 10 places, la Chirurgie des carotides, la chirurgie de la cheville ou encore la prise en charge de la prothèse de hanche. Les disciplines médicales ne sont pas en reste avec par exemple la prise en charge de la Leucémie à la 9ème place, de la pneumologie qui gagne 5 places ou encore de la sclérose en plaque ou des accidents vasculaires cérébraux. Enfin, les services d’urgence sont également à l’honneur avec une progression au sein du classement des Urgences de la main, des urgences traumatologiques et de la traumatologie de la Face qui grimpe de 15 places.
"Ce classement est une reconnaissance du haut niveau de compétences des équipes du CHU de Caen et de l’investissement quotidien de chacun d’entre vous au sein de l’établissement. se félicite la direction générale. Nous devons avoir pleinement conscience de la qualité de l’établissement dans la perspective de la Certification HAS de mars prochain. Cela doit nous motiver, tous, pour mieux faire connaître, encore et toujours, nos pratiques médicales et de soins, nos activités de recherche ainsi que les avancées que nous promouvons."

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.