Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Cancer : ablation du foie sous cœlioscopie, une 1ère en Picardie

Auteur /Etablissement :
Le CHU Amiens-Picardie annonce une première régionale : la résection sous cœlioscopie d’une partie du foie sur laquelle une tumeur maligne s’est développée ; une chirurgie rarement pratiquée avec cette technique opératoire. La patiente qui a bénéficié de cette hépatectomie majeure - 3 segments enlevés sur les 8 qui forment le foie - fin octobre 2016, a bénéficié d’une durée d’hospitalisation plus courte et d’une récupération plus rapide, grâce au mode de prise en charge « mini invasif »
Le CHU Amiens-Picardie annonce une première régionale : la résection sous cœlioscopie d’une partie du foie sur laquelle une tumeur maligne s’est développée ; une chirurgie rarement pratiquée avec cette technique opératoire. La patiente qui a bénéficié de cette hépatectomie majeure – 3 segments enlevés sur les 8 qui forment le foie – fin octobre 2016, a bénéficié d’une durée d’hospitalisation plus courte et d’une récupération plus rapide, grâce au mode de prise en charge « mini invasif ». 
La chirurgie du foie, organe plein aux limites anatomiques difficiles à appréhender et à risque hémorragique élevé, requiert une expertise que l’équipe développe depuis une dizaine d’année (prés de 1 000 résections hépatiques en 10 ans). La résection hépatique est le traitement principal pour les cas de cancer qui surviennent sur un foie sain ou sur une cirrhose qui n’affecte pas le fonctionnement du foie.
 Si l’hépatectomie majeure est une opération chirurgicale délicate et très technique, le couplage à la cœlioscopie apporte au patient de nombreux avantages : plaie moins importante, moins de risques d’infection, moins de douleurs post opératoires. L’utilisation du contrôle vidéo, avec instruments longs (la cœlioscopie), permet également de diminuer le temps au bloc opératoire et donc la durée de l’anesthésie générale. L’équipe du Professeur Jean-Marc Regimbeau, chef de service chirurgie digestive du CHU Amiens-Picardie réalise une centaine de résections hépatiques par an avec l’aide des anesthésistes. En France seules quelques équipes ont développé l’approche coelioscopique des résections des tumeurs du foie.
Ces nouvelles modalités de prise en charge et d’hospitalisation permettent de proposer l’option ambulatoire aux patients devant subir des ablations mineures de foie (moins de 2 segments enlevés sur les 8 qui forment le foie) : l’expertise des équipes du CHU Amiens-Picardie a déjà bénéficié à une vingtaine de patients.

Sur le même sujet

A Bordeaux, un nouvel IHU pour mieux prévenir les AVC

Le 11 juillet a eu lieu à Bordeaux le lancement de l’Institut hospitalo-universitaire Vascular Brain Health Institute (VBHI), premier des douze nouveaux IHU annoncés l’an dernier par Emmanuel Macron dans le cadre de France 2030. En réunissant chercheurs, cliniciens et partenaires industriels, cette nouvelle institution souhaite créer un nouveau paradigme dans la prévention des maladies vasculaires cérébrales.

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.