Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Cancer du col de l’utérus : le CHUGA sensibilise sur l’importance du frottis

Fortement engagé dans la lutte contre le cancer, le CHU Grenoble Alpes participe activement à la Semaine européenne de prévention du cancer du col de l'utérus. Dans le cadre de cette campagne d'information, le CHUGA entend insister sur l'importance de la vaccination chez l'adolescente et du dépistage chez la femme. Un message que l'établissement fera passer à travers une exposition de l'Office De Lutte contre le Cancer installée dans le hall de l'Hôpital Couple Enfant.
Fortement engagé dans la lutte contre le cancer, le CHU Grenoble Alpes participe activement à la Semaine européenne de prévention du cancer du col de l’utérus. Dans le cadre de cette campagne d’information, le CHUGA entend insister sur l’importance de la vaccination chez l’adolescente et du dépistage chez la femme. Un message que l’établissement fera passer à travers une exposition de l’Office De Lutte contre le Cancer installée dans le hall de l’Hôpital Couple Enfant
Pour la première fois cette année, le CHUGA s’est donné les moyens d’aller encore plus loin dans la prévention. Ainsi, les équipes du service consultations gynécologiques obstétriques proposent à toutes les professionnelles du CHUGA des consultations (frottis) sans rendez-vous durant toute la semaine.
"Notre démarche est d’aller vers les femmes. Cette semaine nous permet de leur rappeler la nécessité de réaliser un frottis tous les trois ans ", explique le Professeur Hoffmann, responsable de la clinique Gynécologie et Obstétrique.
"Le cancer du col de l’utérus touche environ 3 000 femmes chaque année en France ; un chiffre qui tend à baisser grâce à l’impact des campagnes de vaccination des femmes à l’adolescence et au dépistage tout au long de la vie. Le frottis permet de détecter des lésions pré-cancereuses qui, traitées suffisamment tôt, ne développeront jamais un cancer. La vaccination et le dépistage sont un moyen efficace de lutter contre ce cancer qui s’avère très agressif puisque 50 % des femmes atteintes en meurent" insiste le docteur Isabelle Gabelle Flandin, cancérologue au CHUGA.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Un nouveau robot chirurgical au CHU de Poitiers

Le mois dernier, le CHU de Poitiers s’est doté du nouveau robot chirurgical Da Vinci X. Une technologie qui permet à plusieurs de ses services de multiplier le nombre d’opérations mais également de développer de nouvelles perspectives pour certaines spécialités.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.