Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Cancer du sein : le CHU en pointe dans la détection par IRM

Auteur /Etablissement :
L'IRM mammaire de dernière génération utilisée dans le Service de Radiologie du Pr Patrice Taourel allie résolution spatiale et temporale. La pratique de la biopsie sous IRM est effectuée dans le service depuis une dizaine d'années, un expertise qui place le CHRU de Montpellier parmi les leaders français de l'IRM mammaire.

L’IRM mammaire de dernière génération utilisée dans le Service de Radiologie du Pr Patrice Taourel allie résolution spatiale et temporale. La pratique de la biopsie sous IRM est effectuée dans le service depuis une dizaine d’années, un expertise qui place le CHRU de Montpellier parmi les leaders français de l’IRM mammaire.

Il y a une dizaine d’années, l’IRM mammaire était pratiquée dans quelques centres experts. Aujourd’hui, son usage s’est généralisé et le nombre d’IRM du sein a été multiplié par 2 ces trois dernières années.

Avancée décisive en imagerie du sein, l’IRM mammaire, plus sensible et plus précise que le mammographe, dépiste 10 % de tumeurs, homolatérales, centrimétriques non vues en mammographie et repère 3 % de cancer controlatéraux, synchrones, insoupçonnés en mammographie.

Cet examen d’imagerie est préconisé chez les patientes à risque familiaux élevés, ou qui présentent une image subtile, ou un bilan d’extension d’un cancer du sein diagnostiqué. L’IRM est aussi recommandée pour le suivi d’une chimiothérapie néo-adjuvante ou après un traitement par chirurgie et radiothérapie pour le suivi des chirurgies d’extension et de reconstruction mammaire.

Sur le même sujet

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.