Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Cardio : mini-chirurgie innovante pour remplacer une valve mitrale à cœur fermé

La "Heart Team" du CHRU de Lille vient de réaliser la 1ère implantation française d’un catheter transapical avec une prothèse mitrale adaptée. Cette avancée représente un espoir pour toutes les personnes souffrant d’insuffisances mitrales sévères, trop fragiles ou trop âgées pour bénéficier d’une chirurgie classique et pour qui il n’existait pas alternative thérapeutique.
La "Heart Team" du CHRU de Lille vient de réaliser la 1ère implantation française d’un catheter transapical avec une prothèse mitrale adaptée. Cette avancée représente un espoir pour toutes les personnes souffrant d’insuffisances mitrales sévères, trop fragiles ou trop âgées pour bénéficier d’une chirurgie classique et pour qui il n’existait pas alternative thérapeutique. 
La Transcatheter Mitral Valve Replacement (TMVR) est une implantation mini-invasive d’un cathéter transapical par accès veineux et en suivant la progression sur une imagerie multimodale. Cette chirurgie évite l’ouverture de la cage thoracique. Moins invasif, ce procédé réduit le risque opératoire. Il diminue la durée du séjour à l’hôpital et celle de la convalescence.
"La prise en charge chirurgicale de l’insuffisance mitrale est le seul traitement ayant montré un bénéfice en cas d’insuffisance mitrale sévère symptomatique, explique le Dr Thomas Modine, chirurgien cardiaque au CHRU de Lille. Pourtant, environ 50 % des patients concernés ne peuvent être traités par la chirurgie (pour des raisons liées à l’âge notamment). Pour ces patients, le remplacement de la valve mitrale à cœur fermé (par voie percutanée) peut être proposé commune une solution alternative."
La valve mitrale est située entre l’oreillette gauche et le ventricule gauche. Elle est formée de 2 valvules, qui une fois ouvertes ont une forme de mitre (d’où son nom). Lorsque cette valve manque de continence, et que le sang fuit d’une cavité dans l’autre au lieu d’aller dans l’aorte, on parle d’insuffisance mitrale. Si elle n’est pas traitée cette valvuloptahie peut être à l’origine d’insuffisance cardiaque grave.
L‘insuffisance mitrale est la 2ème valvulopathie la plus fréquente parmi les pathologies des valves cardiaques, et son incidence devrait augmenter dans les années à venir. 

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Un nouveau robot chirurgical au CHU de Poitiers

Le mois dernier, le CHU de Poitiers s’est doté du nouveau robot chirurgical Da Vinci X. Une technologie qui permet à plusieurs de ses services de multiplier le nombre d’opérations mais également de développer de nouvelles perspectives pour certaines spécialités.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.