Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Cardio : mini-chirurgie innovante pour remplacer une valve mitrale à cœur fermé

Auteur /Etablissement :
La "Heart Team" du CHRU de Lille vient de réaliser la 1ère implantation française d’un catheter transapical avec une prothèse mitrale adaptée. Cette avancée représente un espoir pour toutes les personnes souffrant d’insuffisances mitrales sévères, trop fragiles ou trop âgées pour bénéficier d’une chirurgie classique et pour qui il n’existait pas alternative thérapeutique.
La "Heart Team" du CHRU de Lille vient de réaliser la 1ère implantation française d’un catheter transapical avec une prothèse mitrale adaptée. Cette avancée représente un espoir pour toutes les personnes souffrant d’insuffisances mitrales sévères, trop fragiles ou trop âgées pour bénéficier d’une chirurgie classique et pour qui il n’existait pas alternative thérapeutique. 
La Transcatheter Mitral Valve Replacement (TMVR) est une implantation mini-invasive d’un cathéter transapical par accès veineux et en suivant la progression sur une imagerie multimodale. Cette chirurgie évite l’ouverture de la cage thoracique. Moins invasif, ce procédé réduit le risque opératoire. Il diminue la durée du séjour à l’hôpital et celle de la convalescence.
"La prise en charge chirurgicale de l’insuffisance mitrale est le seul traitement ayant montré un bénéfice en cas d’insuffisance mitrale sévère symptomatique, explique le Dr Thomas Modine, chirurgien cardiaque au CHRU de Lille. Pourtant, environ 50 % des patients concernés ne peuvent être traités par la chirurgie (pour des raisons liées à l’âge notamment). Pour ces patients, le remplacement de la valve mitrale à cœur fermé (par voie percutanée) peut être proposé commune une solution alternative."
La valve mitrale est située entre l’oreillette gauche et le ventricule gauche. Elle est formée de 2 valvules, qui une fois ouvertes ont une forme de mitre (d’où son nom). Lorsque cette valve manque de continence, et que le sang fuit d’une cavité dans l’autre au lieu d’aller dans l’aorte, on parle d’insuffisance mitrale. Si elle n’est pas traitée cette valvuloptahie peut être à l’origine d’insuffisance cardiaque grave.
L‘insuffisance mitrale est la 2ème valvulopathie la plus fréquente parmi les pathologies des valves cardiaques, et son incidence devrait augmenter dans les années à venir. 

Sur le même sujet

A Bordeaux, un nouvel IHU pour mieux prévenir les AVC

Le 11 juillet a eu lieu à Bordeaux le lancement de l’Institut hospitalo-universitaire Vascular Brain Health Institute (VBHI), premier des douze nouveaux IHU annoncés l’an dernier par Emmanuel Macron dans le cadre de France 2030. En réunissant chercheurs, cliniciens et partenaires industriels, cette nouvelle institution souhaite créer un nouveau paradigme dans la prévention des maladies vasculaires cérébrales.

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.