Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Cardiologie : un nouveau défibrillateur placé sous la peau pour éviter une chirurgie lourde

L’équipe du service de rythmologie cardiaque de l’hôpital de la Timone, dirigé par le Pr Jean-Claude Deharo, vient de d’implanter sous la peau un nouveau type de défibrillateur. Sans cette innovation, la patiente aurait dû subir une chirurgie extrêmement lourde et complexe. Le service marseillais fait partie des premiers centres en France à implanter les défibrillateurs sous-cutané mis sur le marché en septembre 2012.

L’équipe du service de rythmologie cardiaque de l’hôpital de la Timone, dirigé par le Pr Jean-Claude Deharo, vient de d’implanter sous la peau un nouveau type de défibrillateur. Sans cette innovation, la patiente aurait dû subir une chirurgie extrêmement lourde et complexe. Le service marseillais fait partie des premiers centres en France à implanter les défibrillateurs sous-cutané mis sur le marché en septembre 2012.

Centre expert internationalement reconnu pour les problèmes de sondes cardiaques implantables, le service de rythmologie cardiaque de la Timone peut se prévaloir d’une très longue expérience dans l’implantation de défibrillateurs.
Une technique plus simple – la sonde est placée sous la peau et non pas à l’intérieur des vaisseaux et du cœur, – plus rapide : moins d’une heure au lieu de 1h30 à 2 heures, réalisée sous anesthésie locale. De plus, en l’absence de sonde endovasculaire, la question d’infections cardiaques (endocardite)- complications possibles dans le cas de défibrillateurs classiques – est évidemment résolue.

Les défibrillateurs cardiaques implantables traitent les troubles du rythme cardiaque graves qui peuvent engager le pronostic vital. Actuellement, la majorité des défibrillateurs implantés sont indiqués en prévention primaire chez des patients ayant une dysfonction ventriculaire gauche sévère à l’origine de ce que l’on nomme « mort subite cardiaque ».
En France, on dénombre 40 000 cas par an de « mort subite cardiaque ». Cette nouvelle génération de défibrillateur représente un progrès important pour les patients difficiles à traiter par défibrillateurs classiques. Il constitue à ce titre une perspective d’avenir intéressante, pour le  CHU de Marseille en particulier, qui a déjà investi dans ce domaine.
En France, 10 700 défibrillateurs sont implantés contre plus de 50 000 pacemakers. Seuls 80 centres en France sont habilités à implanter des défibrillateurs.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

HCL : une série vidéo destinée aux patients du cancer digestif 

Le mois dernier, les Hospices Civils de Lyon ont publié une série vidéo destinée aux patients atteints d’un cancer digestif, afin d’expliquer en toute transparence le parcours de soins mis en place à l’hôpital Lyon Sud. Une initiative qui se veut rassurante pour les personnes atteintes.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.