Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Chauffe-eau solaire, voitures écologiques, chaufferie biomasse…

Depuis 2005, le CHU de Limoges s'est inscrit dans une démarche de respect de l'environnement. Dans le prolongement de ses actions, un nouveau projet, l'installation de panneaux solaires, va voir le jour.

Depuis 2005, le CHU de Limoges s’est inscrit dans une démarche de respect de l’environnement. Dans le prolongement de ses actions, un nouveau projet, l’installation de panneaux solaires, va voir le jour.

Un projet basé sur l’énergie solaire, une source d’énergie totalement gratuite et écologique va être mis en route sur le bâtiment de la blanchisserie du CHU. Il s’agit de l’installation d’un groupe de production d’eau chaude sanitaire, alimenté par des panneaux solaires. 31 m² de panneaux solaires en kit ont été acquis et vont être installés par l’atelier génie climatique du CHU d’ici la mi-septembre.

Ce projet revêt un aspect environnemental intéressant, puisqu’il va permettre d’éviter d’émettre près de 3 400 kg de dioxyde de carbone par an. Par ailleurs, grâce au système de fonctionnement hydraulique (l’eau est réchauffée en circulant à l’intérieur des panneaux solaire), il n’y a pas besoin d’électricité pour le faire fonctionner.

Une mesure d’ensoleillement pour l’année 2007 a été réalisée. Les 18 000 kWh par an ainsi obtenus vont permettre de couvrir, grâce aux panneaux solaires, près de la moitié des besoins énergétiques nécessaire pour la production d’eau chaude de la blanchisserie. La partie restante sera produite par la chaufferie, elle-même alimentée à 60 % par la biomasse (voir plus bas dans l’article).
Ce dispositif va servir de « maquette » pour une réflexion à très grande échelle, à savoir la production d’eau chaude sanitaire par panneaux solaires sur l’ensemble de l’hôpital Dupuytren, le bâtiment principal du CHU. Une étude de faisabilité pour ce projet est en cours.

Le premier hôpital français à disposer d’une chaufferie biomasse
Le 26 février 2008 a débuté la construction de la nouvelle chaufferie biomasse qui sera alimentée par un mélange écorce plaquette forestière de catégorie A. Elle produira 66% des besoins énergétiques pour chauffer le site principal de l’établissement. Ce projet permettra au CHU de Limoges de diminuer considérablement sa consommation de ressources fossiles et ses rejets de dioxyde de carbone et fera baisser sa facture énergétique de 500 000 euros par an. La chaufferie devrait être en service pour le début de l’année 2009.

Un parc automobile écologique
Le CHU de Limoges a choisi de s’équiper de voitures roulant au gaz naturel. En 2007, 3 véhicules de ce type ont été acquis, un quatrième, en commande, viendra prochainement compléter ce parc automobile écologique. Un choix qui permet de respecter l’environnement et de réduire les coûts d’exploitation.

Un système de traitement des déchets plus écologique et plus économique
Depuis fin 2005, le système d’incinération des Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux (DASRI) du CHU de Limoges a été remplacé par un système de banalisation de type ECODAS : les déchets infectieux sont broyés puis « stérilisés » via un traitement à vapeur à 138° C et 3,8 bars. Un système complètement écologique et beaucoup plus économique que l’ancien.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

HCL : une série vidéo destinée aux patients du cancer digestif 

Le mois dernier, les Hospices Civils de Lyon ont publié une série vidéo destinée aux patients atteints d’un cancer digestif, afin d’expliquer en toute transparence le parcours de soins mis en place à l’hôpital Lyon Sud. Une initiative qui se veut rassurante pour les personnes atteintes.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.