Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

chu caremau

Les urgences au chu caremau-L\'horreur ou la cour des miracles.rnrnLe laxisme et l\'incompétence des médecins internes

Comment en 2012 peut on accepter d\’être aussi mal soigné.
Je tiens à témoigner de ce que j\’ai vécu du mercredi 22 février au mardi 28 février 2012.
Mon père, un homme agé de 81 ans, fait une chute dans son jardin. Il est transporté aux urgences de caremau, il est 12H30 . Je suis donc prévenue par maman et j\’arrive de montpellier 3/4 heure plus tard. Je le retrouve tout naturellement dans un couloir aux urgences, nous y resterons 12H. Ces heures pendant lesquelles ce fût l\’enfer.
Mon père souffre atrocement, il est examiné par 2 internes médecins qui sont complètement dépassés. Ils n\’arrivent même pas à donner un diagnostic alors que l\’on verra plus tard après des radios, qu\’il a 3 vertèbres lombaires brisées.
j\’ai pu discuter avec quelques infirmières et aides-soignantes, toutes m\’ont fait part de leur ecoeurement face à l\’attitude des médecins. Ceux-ci se déchargeant de leurs responsabilités sur elles avec arrogance. Elles m\’ont avoué leur lassitude face à ce travail si ingrat et m\’ont demandé de témoigner afin peut-être de pouvoir  changer quelque chose dans ce CHU, car il y a un réel problème de coordination entre les médecins. Mais, moi, je témoigne surtout sur ce que j\’ai vécu pendant 5 jours dans ce CHU. Car cela ne s\’arrête pas qu\’aux urgences. Puisque à la suite de sa chute mon père a été hospitalisé 5 jours dans le service d\’orthopédie. Je pense que si rien ne change dans ce CHU de graves problèmes risquent d\’arriver. J\’ai pu en 5 jours, voir beaucoup de choses choquantes et je suis prête à témoigner davantage la-dessus.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Un nouveau robot chirurgical au CHU de Poitiers

Le mois dernier, le CHU de Poitiers s’est doté du nouveau robot chirurgical Da Vinci X. Une technologie qui permet à plusieurs de ses services de multiplier le nombre d’opérations mais également de développer de nouvelles perspectives pour certaines spécialités.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.