Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Cohortes : Nancy 2 fois lauréat !

Auteur /Etablissement :
Le verdict du jury international du projet « Cohortes » est tombé : le CHU et l'université de Nancy seront doublement impliqués dans la recherche en Santé Publique. Parmi 44 dossiers déposés suite à l'appel à projets « Cohortes », seuls 10 ont été retenus au niveau national, dont les 2 projets soutenus par le CHU de Nancy.

Le verdict du jury international du projet « Cohortes » est tombé : le CHU et l’université de Nancy seront doublement impliqués dans la recherche en Santé Publique. Parmi 44 dossiers déposés suite à l’appel à projets « Cohortes », seuls 10 ont été retenus au niveau national, dont les 2 projets soutenus par le CHU de Nancy.

Financées par 200 millions d’euros, les cohortes sont des populations de sujets, sains ou malades, suivies pendant plusieurs années sur une thématique donnée. Le but de ces études à grande échelle ? Etudier les déterminants biologiques, sociaux, comportementaux, économiques et environnementaux de la santé, pour comprendre l’évolution des maladies. Le Pr Francis Guillemin, directeur du Centre d’Investigation Clinique « Epidémiologie clinique » y adhère pleinement.
Le CKD-Rein (Chronic Kidney Disease), premier projet soutenu par le CHU de Nancy, s’intègre à un programme de recherche international dans le domaine de l’insuffisance rénale. Il propose de suivre sur 8 ans une cohorte de 3 600 patients porteurs d’une maladie chronique du rein pour explorer les causes de l’apparition d’une insuffisance rénale. Le second projet, intitulé OFSEP (Observatoire Français de la Sclérose en Plaques), développe une cohorte française de patients porteurs de sclérose en plaques en l’enrichissant de données biologiques, d’imagerie et de données socio-économiques.

Ces projets, portés également par d’autres établissements hospitaliers et d’autres universités en France, sont de véritables outils épidémiologiques visant à améliorer la prise en charge des patients et le développement de nouvelles thérapies dans la recherche sur les maladies rénales et la sclérose en plaques.

Sur le même sujet

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.