Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

De l’invention à l’innovation, Toulouse acteur majeur de valorisation de la recherche

Les performances du CHU de Toulouse en matière de valorisation et de transfert en recherche viennent d'être mises en lumière par le réseau associatif C.U.R.I.E. Enjeu majeur de performance et de qualité des soins, l’innovation doit passer de l’étude ou du prototype au monde socio-économique, avant de pouvoir bénéficier à tous. Pour ce faire, les équipes hospitalo-universitaires porteuses de progrès devront franchir de nombreuses étapes, dépôts de brevets, licences, créations d’entreprise… Pour les assister, les directions de la recherche des CHU possèdent une vaste palette d’expertises scientifiques juridiques, entrepreneuriales. Celles du CHU de Toulouse affiche d’excellents résultats.
Les performances du CHU de Toulouse en matière de valorisation et de transfert en recherche viennent d’être mises en lumière par le réseau associatif C.U.R.I.E. Enjeu majeur de performance et de qualité des soins, l’innovation doit passer de l’étude ou du prototype au monde socio-économique, avant de pouvoir bénéficier à tous. Pour ce faire, les équipes hospitalo-universitaires porteuses de progrès devront franchir de nombreuses étapes, dépôts de brevets, licences, créations d’entreprise… Pour les assister, les directions de la recherche des CHU possèdent une vaste palette d’expertises scientifiques juridiques, entrepreneuriales.
En 2016, le CHU de Toulouse affiche d’excellents résultats en nombre de contrats d’exploitation de propriété intellectuelle signés, en revenus d’exploitation de la propriété intellectuelle et en nombre de brevets déposés.

L’activité valorisation et transfert du CHU de Toulouse en 2016 en 5 chiffres clés

40 brevets
14 marques
9 logiciels
7 dessins et modèles
7 bases de données
Ces trés bons scores témoignent du fort engagement de la cellule juridique et valorisation de la Direction de la recherche, du développement et de l’innovation (DRDI).

En savoir plus sur le réseau C.U.R.I.E

Le réseau C.U.R.I.E regroupe l’ensemble des acteurs industriels et publics, impliqués dans la valorisation des résultats issus de la recherche et le transfert de technologies. Il a pour mission de promouvoir l’émergence de nouvelles technologies issues de la recherche publique ainsi que leur potentiel transfert vers le monde économique. 
Chaque année, le réseau C.U.R.I.E mène auprès de ses 190 adhérents une enquête nationale intitulée « Valorisation, transfert de technologie et innovation issue de la recherche publique ». En 2017, 111 répondants ont renseigné son questionnaire*

Principaux résultats de l’enquête 2017

20 000 contrats de recherche facturés pour un montant de 1,3 milliard € en 2016
1 518 demandes de brevets prioritaires déposées dont les établissements assurent la gestion de la valorisation 
3 895 brevets délivrés dont les établissements assurent la gestion de la valorisation  
 1 145  contrats d’exploitation de la propriété intellectuelle signés par les établissements en 2016 
161 millions € de revenus provenant des contrats d’exploitation de la propriété intellectuelle perçus en 2016 
308 entreprises créées 
93,8 millions d’€ de levées de fonds (de sources privées) réalisées par les spin-offs, les start-ups associés aux structures de valorisation 
*49 Universités, 30 Grandes Ecoles, 12 Organismes de recherche, 15 Centres Hospitaliers

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Reims, des Logisti-soins libèrent du temps aux soignants

A l’écoute de ses soignants, le CHU de Reims mise sur le déploiement d’un nouveau métier au cœur de son Nouvel Hôpital : le logisti-soins. Gestionnaire des activités de restauration, des consommables et de la maintenance du matériel biomédical, celui-ci vise une amélioration nette de la répartition du travail. Entièrement adoptée par les équipes soignantes, cette réorganisation optimise le soin et dégage ainsi un temps indispensable tant aux soignants qu’aux patients.

L’APHM élabore un kit d’urgence pour les missions spatiales 

Le service de Radiologie Interventionnelle de l’Hôpital de la Timone (AP-HM) s’implique dans le partenariat entre le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l’Institut de Médecine et Physiologie Spatiale (MEDES) et la Société Française de Radiologie (SFR). Afin d’améliorer la sécurité des astronautes lors des missions spatiales, douze équipes de radiologues ont travaillé sur la conception d’un kit médical d’urgence prenant en charge plus d’une dizaine de pathologies différentes.

A Nantes, un vers marin contribue à sauver un grand brûlé

L’été dernier, le CHU de Nantes a accueilli un patient brûlé sur 85% de son corps. Face à un pronostic vital engagé et à une absence d’alternative, les médecins ont alors demandé l’accord de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) pour utiliser un pansement oxygénant à base de ver marin (Arenicola Marina) et tenter de le sauver. Si ce produit est encore en phase expérimentale, les résultats semblent prometteurs. Nous avons interrogé le Pr Pierre Perrot, Chef de service du Centre des brûlés du CHU de Nantes, sur cette première.