Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Douleur : l’efficacité des techniques non médicamenteuses

La prise en charge non médicamenteuse de la douleur a été mise à l'honneur le 31 janvier dernier à Lyon, à l'occasion de la Journée régionale Douleur 2008 consacrée à son approche globale, organique et émotionnelle.

La prise en charge non médicamenteuse de la douleur a été mise à l’honneur le 31 janvier dernier à Lyon, à l’occasion de la Journée régionale Douleur 2008 consacrée à son approche globale, organique et émotionnelle. Organisée à l’initiative du Comité de Lutte contre la Douleur (CLUD) des Hospices Civils de Lyon, cette rencontre a réuni plus de 300 médecins et paramédicaux des établissements de santé de la région, avec le soutien de la Fondation Apicil.

L’accent fut mis sur les techniques non médicamenteuses novatrices. Longtemps considérées comme des solutions alternatives peu prises au sérieux, elles ont gagné leurs lettres de noblesse. Furent mises à l’honneur : les techniques hypno-analgésiques pour accompagner l’enfant, l’imagerie mentale, la RESC (*), la réflexologie plantaire…

Les communications portaient également sur la douleur induite par les soins, la dimension psychologique et la mémorisation de la souffrance. Les exposés ont été complétés par des témoignages concrets sur la prise en charge de la douleur dans des situations de soins : évaluation de l’apport d’un coussin de positionnement pour ponction lombaire en onco-hématologie pédiatrique, analgésie locale et MEOPA (Mélange Equimolaire Oxygène-Protoxyde d’Azote) pour l’ablation des drains thoraciques en chirurgie cardiaque pédiatrique, sédation en réanimation, prise en charge de la douleur en radiologie interventionnelle, ou en cas de plaies du scalp.

Où se procurer les actes du colloque ?
Les résumés des interventions sont disponibles sur demande par mail href= »mailto:cecile.duthyer@chu-lyon.fr » ou href= »mailto:lydia.morel@chu-lyon.fr »
Les actes seront bientôt édités

Prochain rendez-vous
La prochaine journée régionale Douleur se déroulera en 2010. Sujets à l’étude : les avancées scientifiques, les nouveaux médicaments antalgiques sur le marché, les nouvelles méthodes d’évaluation de la douleur, ou encore sur la pratique dans les autres pays européens.

(*) RESC : Résonance Energétique par Stimulation Cutanée. Destinée à favoriser l’apaisement, cette technique utilise la propagation des ondes de son dans les liquides corporels, par un fin contact cutané sur des points d’acupuncture sélectionnés

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.

Dossier : La maladie de Parkinson 

Décrite pour la première fois dans An Essay on the Shaking Palsy (1817) par James Parkinson, un médecin anglais, la maladie de Parkinson, mentionnée souvent en abrégé « Parkinson », est une maladie neurodégénérative irréversible d’évolution lente. La maladie s’installe ainsi au cours d’une longue phase asymptomatique de plusieurs années. Les premiers symptômes ne se font en effet ressentir que lorsque 50 à 70% des neurones dopaminergiques du cerveau sont détruits. Ils se déclarent essentiellement progressivement sous la forme d’un tremblement de repos, d’un ralentissement des mouvements et d’une raideur musculaire. Néanmoins, de nombreux troubles moteurs et non moteurs peuvent s’ajouter à la liste, devenant de réels handicaps dans le quotidien de ceux qui la subissent.

Voici comment le CHU de Rennes agit pour contrer Parkinson

Ce jeudi 11 avril a lieu la Journée internationale de la maladie de Parkinson. L’occasion pour les CHU de valoriser leur implication sur ce sujet, notamment à travers les Centres Experts Parkinson (CEP) affiliés. Le Centre Hospitalier Universitaire de Rennes ne manque pas à l’appel, mettant en valeur des actions qui garantissent à la fois une offre diagnostique simplifiée et une prise en charge multidisciplinaire, adaptée au profil de chaque patient.

L’IHU toulousain dédié au vieillissement officiellement lancé

L’Institut Hospitalo-Universitaire HealthAge a officiellement été lancé le 2 avril à Toulouse. Porté par le CHU, l’Inserm et l’Université Toulouse III – Paul Sabatier, cet IHU, le seul exclusivement dédié au vieillissement en France, se donne pour ambition de contribuer au vieillissement en bonne santé des populations et de devenir le centre de référence européen en Géroscience.

Un patient Parkinsonien entreprend le tour du monde à la voile 

Le 10 septembre dernier a retenti le “top départ” des quatorze monocoques participant à l’Ocean Globe Race 2023, une course à voile en équipage autour du monde. A bord du voilier Neptune, deux personnages : le Dr Tanneguy Raffray, ophtalmologue à la retraite, et Bertrand Delhom, ancien moniteur de voile atteint de la maladie de Parkinson. Leur aventure, jalonnée de nombreux défis, est suivie de près par plusieurs professionnels de santé du CHU de Rennes, dont l’avis est à entendre dans le podcast “Qui ose vivra !”