Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Entre stimulation et apaisement : le chariot Snoezelen pour l’éveil des sens en soins palliatifs

Les stimulations sensorielles créent une expérience de plaisir et d’apaisement, faisant oublier les sensations douloureuses, au moins momentanément. Pas de visée thérapeutique dans cette approche, ni d’objectif quantifié mais un temps valorisé auprès du patient dans une démarche réflexive. Le patient est encouragé à s’impliquer dans le soin et en retour, le soignant déploie une relation apaisante avec la personne souffrant de maladie grave évolutive et terminale.

Les stimulations sensorielles créent une expérience de plaisir et d’apaisement, faisant oublier les sensations douloureuses, au moins momentanément. Pas de visée thérapeutique dans cette approche, ni d’objectif quantifié mais un temps valorisé auprès du patient dans une démarche réflexive. Au CHU de Saint-Etienne, le patient est encouragé à s’impliquer dans le soin et en retour, le soignant déploie une relation apaisante avec la personne souffrant de maladie grave évolutive et terminale.
Le projet Snoezelen favorise la communication sur un mode sensoriel
La démarche est essentiellement basée sur la perception du monde extérieur par le patient à travers ses cinq sens, -vue, toucher, odorat, ouïe, goût, et son propre corps-, dans le respect de sa personnalité et de son rythme. Le patient peut participer de manière active ou simplement se laisser distraire par la poésie de l’ambiance.Le chariot se présente avec une colonne à bulles, des fibres optiques lumineuses, des jeux de lumières ou de formes en projection murale, de film en projection, un fond musical, accompagnés d’une diffusion d’huiles essentielles. Le choix des huiles essentielles et la procédure d’organisation des soins aromatiques ont été réalisés  en collaboration avec le pharmacien référent du service. De par sa mobilité, le chariot peut être transporté au chevet du patient, perçu comme un espace sécurisant par ce dernier. Cet équipement a été financé par la Ligue contre le cancer Loire.
En complément des traitements médicamenteux et dans un souci d’amélioration constante du confort et du mieux‐être des patients, l’équipe soignante a développé de longue date des approches complémentaires des soins  au travers de la présence de bénévoles, de prescriptions diététiques, de séances de relaxation, de sophrologie, de balnéothérapie, d’ostéopathie ou encore de sonothérapie…
L’approche Snoezelen aide au soulagement des symptômes d’inconfort comme la douleur, l’anxiété, la dyspnée et améliorent la qualité de vie. Elle s’inscrit dans la palette de ces soins de supports qui regroupent les approches soignantes tels que les soins autour du repas ou du chant et les techniques de toucher‐massage, de modelage mains‐pieds ou de soins aromatiques. L’équipe du service de Soins palliatifs a reçu une formation aux différentes stimulations et explorations sensorielles.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Un nouveau robot chirurgical au CHU de Poitiers

Le mois dernier, le CHU de Poitiers s’est doté du nouveau robot chirurgical Da Vinci X. Une technologie qui permet à plusieurs de ses services de multiplier le nombre d’opérations mais également de développer de nouvelles perspectives pour certaines spécialités.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.