Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Entrée de services : une initiative originale

Toute hospitalisation d’un proche peut se révéler un évènement traumatisant pour l’enfant, jeune ou adolescent : pour un enfant, l’hospitalisation banale n’existe pas. Partant de ce constat, 36 professionnels médicaux et paramédicaux issus de 19 services du CHRU, ainsi que 2 membres de l’association Le Liseron, regroupés au sein du « groupe Oscar », se sont penchés sur la question suivante : « Comment améliorer l’accueil et l’accompagnement des enfants et adolescents ayant un proche malade hospitalisé au CHRU ? ».

S’inscrivant dans une démarche de santé publique, le groupe a visé la prévention des troubles (psychologiques, psychosomatiques, de personnalité…) secondaires au traumatisme que peut représenter pour l’enfant l’hospitalisation d’un proche.

C’est ainsi qu’est née « Entrée de services », une bande dessinée dont la lecture viendra bousculer les représentations des professionnels concernant les besoins de l’enfant confronté à la maladie d’un proche, et les éclairer quant à l’attitude à adopter.

Réalisée par Christian Maucler, auteur-illustrateur franc-comtois et le groupe Oscar, la BD est diffusée à tous les professionnels de l’établissement concernés par l’enfant qui vient à l’hôpital voir un proche hospitalisé.

Le CHRU et l’association Le liseron en sont co-éditeurs ; le financement provient de nombreux donateurs : le Conseil régional de Franche-Comté, les villes de Besançon, Ornans, Saint-Vit, Abergement la Ronce, Century 21 Pontarlier, ACEF Banque Populaire de Franche-Comté et les associations : Le Liseron, Nausicaa Combat Sa Leucémie, Emmaüs Pontarlier, Pallican et Rea… gir.

Composée de 11 petites histoires, « Entrée de services » met en avant les questionnements de l’enfant, son besoin de savoir, son ressenti lorsqu’il est tenu à l’écart par les professionnels de santé.

Avec humour et lucidité, cette BD amène le lecteur à s\’interroger sur la présence de l\’enfant auprès de la personne aimée, quelle que soit son état de santé.

Tiré à plus de 4000 exemplaires, l\’ouvrage sera distribué à l\’ensemble du personnel de santé concerné afin d\’encourager le changement de comportement dans tous les services.

Dans le prolongement de ce travail, une affiche informant du droit de visite des enfants accompagnés dans les services a été finalisée. Elle vient remplacer les pancartes « Interdiction aux enfants de moins de 15 ans » qui figuraient à l’entrée de certains services.

Outre la BD, d’autres actions de sensibilisation et de formation des médecins, internes et des professionnels paramédicaux seront mises en place afin d’améliorer leur savoir-faire et savoir être avec l’enfant.

Des supports et documents seront conçus au fil des besoins pour guider les professionnels dans la prise en compte de l’enfant.

Le groupe de travail Oscar assurera l’évaluation de l’impact de ses travaux par rapport à l’état des lieux initial, pour suivre l’évolution des représentations et des pratiques de professionnels du CHRU.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Parkinson 

Décrite pour la première fois dans An Essay on the Shaking Palsy (1817) par James Parkinson, un médecin anglais, la maladie de Parkinson, mentionnée souvent en abrégé « Parkinson », est une maladie neurodégénérative irréversible d’évolution lente. La maladie s’installe ainsi au cours d’une longue phase asymptomatique de plusieurs années. Les premiers symptômes ne se font en effet ressentir que lorsque 50 à 70% des neurones dopaminergiques du cerveau sont détruits. Ils se déclarent essentiellement progressivement sous la forme d’un tremblement de repos, d’un ralentissement des mouvements et d’une raideur musculaire. Néanmoins, de nombreux troubles moteurs et non moteurs peuvent s’ajouter à la liste, devenant de réels handicaps dans le quotidien de ceux qui la subissent.

Voici comment le CHU de Rennes agit pour contrer Parkinson

Ce jeudi 11 avril a lieu la Journée internationale de la maladie de Parkinson. L’occasion pour les CHU de valoriser leur implication sur ce sujet, notamment à travers les Centres Experts Parkinson (CEP) affiliés. Le Centre Hospitalier Universitaire de Rennes ne manque pas à l’appel, mettant en valeur des actions qui garantissent à la fois une offre diagnostique simplifiée et une prise en charge multidisciplinaire, adaptée au profil de chaque patient.

L’IHU toulousain dédié au vieillissement officiellement lancé

L’Institut Hospitalo-Universitaire HealthAge a officiellement été lancé le 2 avril à Toulouse. Porté par le CHU, l’Inserm et l’Université Toulouse III – Paul Sabatier, cet IHU, le seul exclusivement dédié au vieillissement en France, se donne pour ambition de contribuer au vieillissement en bonne santé des populations et de devenir le centre de référence européen en Géroscience.

Un patient Parkinsonien entreprend le tour du monde à la voile 

Le 10 septembre dernier a retenti le “top départ” des quatorze monocoques participant à l’Ocean Globe Race 2023, une course à voile en équipage autour du monde. A bord du voilier Neptune, deux personnages : le Dr Tanneguy Raffray, ophtalmologue à la retraite, et Bertrand Delhom, ancien moniteur de voile atteint de la maladie de Parkinson. Leur aventure, jalonnée de nombreux défis, est suivie de près par plusieurs professionnels de santé du CHU de Rennes, dont l’avis est à entendre dans le podcast “Qui ose vivra !”