Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

FIV : près de 100% de réussite grâce à une congélation ultra-rapide des embryons

Le 8 août 2011, deux jumelles ont vu le jour grâce à un nouveau procédé de congélation des embryons « la vitrification embryonnaire » réalisé dans le centre d’assistance médicale à la procréation (AMP) de l’hôpital Jean Verdier (AP-HP). Une première en France !

Le 8 août 2011, deux jumelles ont vu le jour grâce à un nouveau procédé de congélation des embryons « la vitrification embryonnaire » réalisé dans le centre d’assistance médicale à la procréation (AMP) de l’hôpital Jean Verdier (AP-HP).  Une première en France !

Nouvel espoir pour les couples cette technique préserve près de 100% de survie embryonnaire  alors qu’une congélation lente ne laisse à l’embryon qu’un peu plus de 50% de chances de rester intact après décongélation. « Cette amélioration technique  est notamment associée, dans le centre d’AMP de Jean Verdier, à une augmentation considérable des taux de survie des embryons après processus de congélation-décongélation » précise le Docteur SIFER, responsable de l’Unité de biologie de la reproduction de l’hôpital Jean Verdier (AP-HP), qui fait état de 28 grossesses en cours grâce à cette méthode.
Ce processus de vitrification embryonnaire optimise l’ensemble de la prise en charge des patients en AMP et notamment les chances de transfert intra utérin après décongélation. Il augmente aussi les chances de grossesses cumulées, sans recours à une nouvelle ponction ovocytaire, puisque tous les embryons obtenus deviennent disponibles pour être transférés.
Il permet également de réduire considérablement le risque de grossesses multiples, majeur en AMP, en diminuant le nombre d’embryons transférés d’emblée suite à la ponction ovarienne, sans craindre la lyse des embryons surnuméraires lors de la décongélation.
La congélation ultra-rapide des embryons après fécondation in vitro (FIV) est possible en France depuis fin 2010. A Jean Verdier – seul centre public autorisé dans le département de Seine-Saint-Denis pour la prise en charge en AMP de l’infertilité des couples- elle a impliqué les équipes des services de médecine de la reproduction, d’histologie – embryologie – cytogénétique – biologie de la reproduction – CECOS et de gynécologie-obstétrique.
Contacts presse
Communication institutionnelle de l’AP-HP – Service de presse – Tél : 01 40 27 37 22 – courriel : service.presse@sap.aphp.fr  –
Hôpitaux Universitaires Paris-Seine-Saint-Denis (Avicenne, Jean-Verdier, René-Muret – AP-HP) – Gwendaline Henry, responsable du département  communication – Tél : 06 75 29 84 09 – http://chu93.aphp.fr

Sur le même sujet

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.