Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Fondations hospitalières : le feu vert

Attendu par les professionnels, le décret reconnaissant aux établissements de santé la possibilité de créer une fondation hospitalière a été publié samedi 23 aout 2014. Cet outil de gestion leur permettra d'accéder à de nouvelles sources de financement pour soutenir la recherche et l’innovation médicales, le déploiement de nouveaux projets, les actions de prévention et de formation en santé afin que les patients bénéficient le plus vite possible des dernières avancées thérapeutiques. Certains CHU n'ont pas attendu le feu vert du ministère et disposent déjà de ces structures d'utilité publique, notamment Besançon, Lyon, Paris, Rouen…

Attendu par les professionnels, le décret reconnaissant aux établissements de santé la possibilité de créer une fondation hospitalière a été publié samedi 23 aout 2014. Cet outil de gestion leur permettra d’accéder à de nouvelles sources de financement pour soutenir la recherche et l’innovation médicales, le déploiement de nouveaux projets, les actions de prévention et de formation en santé afin que les patients bénéficient le plus vite possible des dernières avancées thérapeutiques. Certains CHU n’ont pas attendu le feu vert du ministère et disposent déjà de ces structures d’utilité publique, notamment Besançon, Lyon, Paris, Rouen…

Fondation hospitalière : statuts et composition du conseil d’administration et du conseil scientifique
Personnes morales de droit privé à but non lucratif, les fondations hospitalières sont constituées par un ou plusieurs établissements publics de santé et, le cas échéant, une ou plusieurs personnes de droit public ou de droit privé.
Les directeurs des établissements publics de santé présentent devant les conseils de surveillance le projet des statuts de la fondation hospitalière. Ce projet est accompagné de l’avis des commissions médicales d’établissement et, pour les CHU, de l’avis du vice-président du directoire chargé de la recherche.
Le projet de statuts, est adressé au ministre de la santé et au directeur général de l’agence régionale de santé. Les CHU doivent également le transmettre au ministre de la recherche.
Le conseil d’administration est composé de représentants des établissements publics qui ont affecté de manière irrévocable des biens, droits ou ressources à l’objet de la fondation ou qui ont effectué un des apports à la dotation.
Les fondations sont dotées d’un conseil scientifique composé de personnalités médicales et scientifiques, extérieures à la fondation. Le conseil se réunit au moins une fois par an. Il est consulté sur la politique de soutien à la recherche, sur le programme de travail et sur les orientations de l’activité de la fondation.

Financement
La fondation dispose de l’apport des promoteurs, en biens matériels et immatériels, en droits ou en ressources définies par les statuts et des crédits de fonctionnement qu’ils lui affectent. A ces contributions s’ajoutent les dons et legs, les subventions d’organisations internationales, de l’Etat et des collectivités publiques, le produit de ventes et de rémunérations pour services rendus, les revenus tirés de la propriété intellectuelle. Toute augmentation de la dotation est approuvée par le conseil d’administration.

Pour en savoir plus
*Décret n° 2014-956 du 21 août 2014 relatif aux fondations hospitalières
Quelques exemples de fondations portées par les CHU

Une Fondation pour les Hospices Civils de Lyon 

La fondation Charles Nicolle, du CHU de Rouen 

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.