Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Forum Adolescences

"Difficultés à l'adolescence : repérer pour prévenir", le premier forum consacré aux problèmes des adolescents se déroulera au CHU de Rouen le 5 avril, avec le soutien de la Fondation Wyeth. Comment identifier et définir les signes avant-coureurs du "moment de bascule" ? Ce forum a pour ambition d'ouvrir des pistes de réflexions, de recherches et de conseils en matière de risques de santé des adolescents. Un thème qui concerne un public de professionnels essentiellement issu du monde de la santé et de l'Education Nationale.

« Difficultés à l’adolescence : repérer pour prévenir », le premier forum consacré aux problèmes des adolescents se déroulera au CHU de Rouen le 5 avril, avec le soutien de la Fondation Wyeth. Comment identifier et définir les signes avant-coureurs du « moment de bascule » ? Ce forum a pour ambition d’ouvrir des pistes de réflexions, de recherches et de conseils en matière de risques de santé des adolescents. Un thème qui concerne un public de professionnels essentiellement issu du monde de la santé et de l’Education Nationale.

Le « moment de bascule » est cet instant particulier, plus ou moins long, pendant lequel un adolescent, lors d’une conduite à risque, pèse l’éventualité de basculer dans un sens ou un autre.

De nombreux spécialistes, pédopsychiatres, enseignants, médecins généralistes, épidémiologiste… interviendront autour de trois grands espaces prédéterminés : la société, l’école et la famille et les pairs. Cette journée sera animée par Martine Allain Regnault, journaliste santé.

Selon une enquête IPSOS santé portant sur un échantillon de population habitant la région du bassin parisien ouest :
1 ado sur deux déclare avoir dèjà connu d’importantes difficultés, mais les problèmes perçus comme les plus graves ne sont pas les plus courants. 57% des adolescents se sentent concernés par les problèmes des jeunes. La demande d’aide est d’ailleurs formulée par 82% d’entre eux, 83 % déclarent avoir reçu une aide par leurs pairs et 79% jugent cette aide efficace…

Un système vertueux entre adolescents existe mais ne résout pas tout : 68 % des ado jugent qu’aider un jeune est difficile et qu’ils apportent plutôt du réconfort que la résolution d’un problème.

Cette étude montre que les problèmes font partie du quotidien des adolescents et qu’il existe une dynamique « adolescente » positive, bien que ce système de solidarité ait des limites.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Caen, le CHU innove pour mieux soigner les tumeurs cérébrales 

Comme chaque année, le mois de février est l’occasion pour les CHU, acteurs majeurs du soin et de la recherche à l’échelle régionale, de mettre en valeur leur implication dans la lutte contre le cancer. Le CHU de Caen est notamment revenu sur ses innovations en matière d’intervention neurochirurgicale. Il est d’ailleurs, pour certaines d’entre elles, un précurseur en France.

A Reims, des Logisti-soins libèrent du temps aux soignants

A l’écoute de ses soignants, le CHU de Reims mise sur le déploiement d’un nouveau métier au cœur de son Nouvel Hôpital : le logisti-soins. Gestionnaire des activités de restauration, des consommables et de la maintenance du matériel biomédical, celui-ci vise une amélioration nette de la répartition du travail. Entièrement adoptée par les équipes soignantes, cette réorganisation optimise le soin et dégage ainsi un temps indispensable tant aux soignants qu’aux patients.

L’APHM élabore un kit d’urgence pour les missions spatiales 

Le service de Radiologie Interventionnelle de l’Hôpital de la Timone (AP-HM) s’implique dans le partenariat entre le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l’Institut de Médecine et Physiologie Spatiale (MEDES) et la Société Française de Radiologie (SFR). Afin d’améliorer la sécurité des astronautes lors des missions spatiales, douze équipes de radiologues ont travaillé sur la conception d’un kit médical d’urgence prenant en charge plus d’une dizaine de pathologies différentes.