Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Gestion exemplaire, activité en hausse, les performances exceptionnelles du CHU de Nîmes !

La solidité financière de l'établissement, et donc sa capacité à financer de nouveaux projets dans un environnement équilibré sont les points forts de la gestion du CHU de Nîmes note la Chambre Régionale des Comptes dans son rapport d'observations définitives n° 106/579 du 16 août 2010. Un satisfecit rarissime de la part de cette juridiction administrative qui mérite d'être relayé. « Les prévisions budgétaires sont établies avec une très grande fiabilité tant sur les charges que sur les produits » précisent les magistrats. D'où un Etat des Prévisions de Recettes et de Dépenses (EPRD) -c'est-à-dire un budget- qui répond au critère de sincérité comptable.

La solidité financière de l’établissement, et donc sa capacité à financer de nouveaux projets dans un environnement équilibré sont les points forts de la gestion du CHU de Nîmes note la Chambre Régionale des Comptes dans son rapport d’observations définitives n° 106/579 du 16 août 2010. Un satisfecit rarissime de la part de cette juridiction administrative qui mérite d’être relayé. « Les prévisions budgétaires sont établies avec une très grande fiabilité tant sur les charges que sur les produits » précisent les magistrats. D’où un Etat des Prévisions de Recettes et de Dépenses (EPRD) -c’est-à-dire un budget- qui répond au critère de sincérité comptable.

La Chambre Régionale des Comptes souligne également que « contrairement à un phénomène généralisé, les ressources de l’établissement ont progressé largement plus vite que ses charges ».
Pourquoi ? Parce que le CHU a augmenté son attractivité : pour l’ensemble des activités de chirurgie les parts de marché du CHU sont passées de 19% en 2006 à 21,3% en 2008.

Les actions de coopérations expliquent également cette position. Le CHU s’est attaché à développer de très nombreux partenariats avec les établissements publics et privés de son territoire, notamment sur les secteurs d’activités stratégiques (cancérologie, neurochirurgie et radiothérapie), ainsi qu’avec le CHU de Montpellier. La chambre précise même que les taux d’occupation en médecine, en chirurgie et en obstétrique, permettaient « de classer le CHU de Nîmes parmi les Centres Hospitaliers Régionaux les plus performants au niveau national ».

Nette capacité d’autofinancement !
Qualités particulièrement prisées en cette période de contraintes financières lourdes : l’établissement dispose d’un fonds de roulement et d’une trésorerie largement positifs. Sa capacité d’autofinancement nette a triplé en 2008 et lui permet constamment de financer une partie de nouveaux investissements. La Chambre Régionale des Comptes note ainsi que « le fonds de roulement du CHU de Nîmes est systématiquement supérieur à son besoin en fonds de roulement » et précise même que « sa situation à cet égard la distingue profondément de celle des autres Centres Hospitaliers Régionaux ». Cette capacité se traduit par la mise en place de projets d’envergure (projets immobiliers entres autres).

De plus, la durée apparente de la dette a été divisée par deux en 2008 grâce aux efforts réalisés dans ce domaine. Le CHU a donc une bonne maîtrise du taux d’endettement. La Chambre Régionale des Comptes précise en outre que le CHU de Nîmes était classé parmi la moitié des CHU ayant un risque nul de volatilité en matière d’endettement. Elle souligne l’absence totale des reports de charges (pas de déficits masqués) et affirme que le CHU présente un déficit budgétaire modéré et maîtrisé

A l’exception de remarques sur la prise en compte de recettes dites irrécouvrables, la Chambre Régionale des Comptes donne son approbation au Centre Hospitalier Universitaire de Nîmes.

Ce rapport souligne enfin les évolutions remarquables enregistrées en matière de gestion des Ressources humaines et notamment sur l’attention qui est portée à la transformation des CDD en CDI avec un recours très limité au personnel intérimaire.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

HCL : une série vidéo destinée aux patients du cancer digestif 

Le mois dernier, les Hospices Civils de Lyon ont publié une série vidéo destinée aux patients atteints d’un cancer digestif, afin d’expliquer en toute transparence le parcours de soins mis en place à l’hôpital Lyon Sud. Une initiative qui se veut rassurante pour les personnes atteintes.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.