Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Handicap : le CHU nominé aux trophées de l’accessibilité

Engagé dès 2009 dans une politique active et volontariste en faveur des travailleurs handicapés, le CHU de Dijon a créé un poste de correspondante Handicap. Sa mission : encourager l'emploi des personnes en situation de handicap en adaptant les postes de l'établissement. Pour accompagner cette démarche citoyenne et sensibiliser l'ensemble du personnel, diverses actions de communication ont été déployées : articles dans le journal interne, bandes dessinées, plaquettes d’information

Engagé dès 2009 dans une politique active et volontariste en faveur des travailleurs handicapés, le CHU de Dijon a créé un poste de correspondante Handicap. Sa mission : encourager l’emploi des personnes en situation de handicap en adaptant les postes de l’établissement. Pour accompagner cette démarche citoyenne et sensibiliser l’ensemble du personnel, diverses actions de communication ont été déployées : articles dans le journal interne, bandes dessinées, plaquettes d’information, intervention d’une compagnie théâtrale, participation active à la semaine pour l’Emploi des Personnes Handicapées du 12 au 18 novembre, cours dans les différentes écoles, films d’animation diffusés dans les halls d’accueil, concours internes…

Cette mobilisation a retenu l’attention du jury des Trophées de l’Accessibilité qui a nominé le CHU de Dijon dans la catégorie "communication – sensibilisation
La 3ème édition de la soirée des Trohées se déroulera le 11 février 2013 -date du 8ème anniversaire de la promulgation de la loi fondatrice en matière d’accessibilité.  Un millier de personnes sont attendues au Théâtre de la Porte Saint-Martin pour célébrer ce pas en avant dans l’égalité des droits et des chances.
Au cours de la soirée, douze lauréats seront mis à l’honneur dans 10 catégories
· Conseil d’enfants et de jeunes
· Accessibilité et Emploi
· Accessibilité, Intégration, Mixité et Citoyenneté
· Communication et sensibilisation
· Collectivités Territoriales > 5000 Habitants
· Collectivités Territoriales < 5000 Habitants
· Etablissements recevant du public (ERP)
· Produit accessible à tous
· Tourisme & Handicap
Le Conseil national handicap décernera le « Prix spécial du Conseil national handicap (CHN) et de l’Economie » qui récompensera un projet qui améliore l’accessibilité tout en créant de la valeur économique.
La cérémonie se déroulera en présence de personnalités politiques, culturelles et sportives parmi lesquelles : Philippe Croizon, premier athlète français amputé des quatre membres à avoir traversé la Manche à la nage, qui parrainera la soirée, ou encore Sir Philip Craven, Président du Comité Paralympique International.
Rappel de la procédure de sélection
Les dossiers de candidatures sont étudiés par un Comité scientifique, présidé par Catherine Bachelier, ancienne déléguée ministérielle à l’accessibilité, qui sélectionne 5 dossiers par catégorie de prix. Ces dossiers sont proposés à un jury national, présidé par Patrick Gohet, ancien président du Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées, et ancien délégué interministériel aux personnes handicapées.
Cette 3ème édition enregistre 50% de candidatures supplémentaires par rapport à l’année précédente.
La soirée des « Trophées de l’Accessibilité » sera retransmise en direct sur le web : www.trophees-accessibilite.fr
Contact CNH
Xavier Gallin : 06 10 66 82 82 – pressxg@gmail.com
Chantal Le Solliec :  01 44 77 81 71 – 06 18 57 82 35 – c.lesolliec@cnhandicap.org

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Parkinson 

Décrite pour la première fois dans An Essay on the Shaking Palsy (1817) par James Parkinson, un médecin anglais, la maladie de Parkinson, mentionnée souvent en abrégé « Parkinson », est une maladie neurodégénérative irréversible d’évolution lente. La maladie s’installe ainsi au cours d’une longue phase asymptomatique de plusieurs années. Les premiers symptômes ne se font en effet ressentir que lorsque 50 à 70% des neurones dopaminergiques du cerveau sont détruits. Ils se déclarent essentiellement progressivement sous la forme d’un tremblement de repos, d’un ralentissement des mouvements et d’une raideur musculaire. Néanmoins, de nombreux troubles moteurs et non moteurs peuvent s’ajouter à la liste, devenant de réels handicaps dans le quotidien de ceux qui la subissent.

Voici comment le CHU de Rennes agit pour contrer Parkinson

Ce jeudi 11 avril a lieu la Journée internationale de la maladie de Parkinson. L’occasion pour les CHU de valoriser leur implication sur ce sujet, notamment à travers les Centres Experts Parkinson (CEP) affiliés. Le Centre Hospitalier Universitaire de Rennes ne manque pas à l’appel, mettant en valeur des actions qui garantissent à la fois une offre diagnostique simplifiée et une prise en charge multidisciplinaire, adaptée au profil de chaque patient.

L’IHU toulousain dédié au vieillissement officiellement lancé

L’Institut Hospitalo-Universitaire HealthAge a officiellement été lancé le 2 avril à Toulouse. Porté par le CHU, l’Inserm et l’Université Toulouse III – Paul Sabatier, cet IHU, le seul exclusivement dédié au vieillissement en France, se donne pour ambition de contribuer au vieillissement en bonne santé des populations et de devenir le centre de référence européen en Géroscience.

Un patient Parkinsonien entreprend le tour du monde à la voile 

Le 10 septembre dernier a retenti le “top départ” des quatorze monocoques participant à l’Ocean Globe Race 2023, une course à voile en équipage autour du monde. A bord du voilier Neptune, deux personnages : le Dr Tanneguy Raffray, ophtalmologue à la retraite, et Bertrand Delhom, ancien moniteur de voile atteint de la maladie de Parkinson. Leur aventure, jalonnée de nombreux défis, est suivie de près par plusieurs professionnels de santé du CHU de Rennes, dont l’avis est à entendre dans le podcast “Qui ose vivra !”