Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Hôpital Broca (AP-HP), centre expert national en stimulation cognitive

Un exemple de stimulation cognitive porté par un robot (Kompai). - © Hôpital Broca (AP-HP)La recherche permanente des établissements de l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris pour dispenser des soins de la meilleure qualité a permis à l'hôpital Broca (AP-HP) porteur d'un projet innovant, d'être érigé en centre expert national en stimulation cognitive (CEN STIMCO). L'expérimentation vise à faciliter le développement et l'amélioration de nouvelles aides techniques pour les personnes en perte d'autonomie. Comprise au sens large, cette stimulation recouvre toutes les activités de réadaptation, d'entraînement et de développement cognitif. Sont inclus les espaces virtuels et les dispositifs d'assistance qui améliorent la vie quotidienne des personnes âgées ou handicapées.
La recherche permanente des établissements de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris pour dispenser des soins de la meilleure qualité a permis à l’hôpital Broca (AP-HP) porteur d’un projet innovant, d’être érigé en centre expert national en stimulation cognitive (CEN STIMCO). L’expérimentation vise à faciliter le développement et l’amélioration de nouvelles aides techniques pour les personnes en perte d’autonomie. Comprise au sens large, cette stimulation recouvre toutes les activités de réadaptation, d’entraînement et de développement cognitif. Sont inclus les espaces virtuels et les dispositifs d’assistance qui améliorent la vie quotidienne des personnes âgées ou handicapées.

Le projet CEN STIMCO participe à la diffusion des connaissances des applications et les dispositifs technologiques comme par exemple le robot « Kompai »*. Il travaille aussi à la normalisation et la standardisation des solutions de santé à domicile et d’autonomie. L’enjeu étant de s’assurer de l’appropriation de ces dispositifs par les personnes en perte d’autonomie. Enfin, CEN STIMCO est intégré à un réseau international d’expertise dans ce domaine pour maintenir une connaissance de l’état de l’art et la diffuser au plan national et international.

Partenaires associés à l’hôpital Broca : l’Université Paris Descartes, l’Université Bretagne sud, l’Université Paul Verlaine de Metz, le Gérontopôle de Toulouse et l’Université de Bourgogne.
Maître d’oeuvre du projet la caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) va accompagner le centre d’expertise de l’hôpital Broca spécialisé en stimulation cognitive. Comme les quatre autres centres experts nationaux retenus par la CNSA, CEN STIMCO bénéficiera d’un financement de la CNSA de 350 000 euros pour les deux années de l’expérimentation.

*Conçu pour aider les personnes âgées et handicapées le robot Kompai à taille humaine, effectue des tâches à la voix, se déplace de manière autonome et peut stocker des informations.

D’après un article d’Ermine Facchin et d’Anne-Sophie Rigaud en ligne sur le webzine de l’AP-HP

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.