Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Hypertension : Rennes expérimente un stimulateur sur la carotide

Les équipes du service de cardiologie et de chirurgie vasculaire du CHU de Rennes ont expérimenté un traitement innovant : la pose d'un stimulateur relié à une électrode directement implantée sur sa carotide au niveau du cou où se situe un régulateur de la tension. Un des 10 premiers patients français à bénéficier de cette innovation est un homme âgé de 50 ans souffrant d’une hypertension sévère, résistante à la prise de 5 médicaments antihypertenseurs. A l'issue de l'intervention la tension avait baissé de près de la moitié, à 14 - la pression artérielle considérée comme normale est de 12.

Les équipes du service de cardiologie et de chirurgie vasculaire du CHU de Rennes ont expérimenté un traitement innovant : la pose d’un stimulateur relié à une électrode directement implantée sur sa carotide au niveau du cou où se situe un régulateur de la tension. Un des 10 premiers patients français à bénéficier de cette innovation est un homme âgé de 50 ans souffrant d’une hypertension sévère, résistante à la prise de 5 médicaments antihypertenseurs. A l’issue de l’intervention la tension avait baissé de près de la moitié, à 14 – la pression artérielle considérée comme normale est de 12.
Ce patient qui risquait à tout moment un accident vasculaire cérébral ou un problème cardiaque a pu rentrer chez lui avec l’espoir d’un traitement efficace pour normaliser sa tension.

Les CHU français investigateurs sont des centres d’excellence de niveau européen spécialisés dans le traitement de l’hypertension. La centaine de patients qu’ils prévoient de recruter pour cette étude souffrent d’hypertension résistante au traitement. Ces personnes représentent 5% des hypertendus.
« Nous espérons que la stimulation du barorécepteur carotidien apporte une solution pour traiter l’hypertension artérielle des patients chez qui la prise en charge habituelle par les médicaments ne permet pas de normaliser les chiffres » confie le Docteur Caroline Dourmap, cardiologue au CHU de Rennes.

Le stimulateur implanté a été développé par la start-up américaine CVRx. Facturé 24 000 €, il n’a pas encore reçu tous les agréments français.  L’étude menée par le CHU de Nancy et à laquelle participe le CHU de Rennes vise justement à déterminer l’intérêt de l’appareil et à décider s’il sera pris en charge ou pas par l’assurance maladie. Or ce dispositif est déjà adopté par d’autres pays européens et par les Etats-Unis.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Un nouveau robot chirurgical au CHU de Poitiers

Le mois dernier, le CHU de Poitiers s’est doté du nouveau robot chirurgical Da Vinci X. Une technologie qui permet à plusieurs de ses services de multiplier le nombre d’opérations mais également de développer de nouvelles perspectives pour certaines spécialités.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.