Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Immuno Toon, une « enquête policière » pour expliquer l’immunothérapie aux patients

L’application mobile, Immuno Toon met en scène une enquête de la police du corps humain. La menace, c’est la tumeur. Pour la détruire, l’immunothérapie anti-tumorale va aider les défenseurs naturels dans cette mission. Les limiers pistent les cellules cancéreuses puis les affrontent. Le suspens est total ! Une intrigue signée CHU de Lille.

L’application mobile, Immuno Toon met en scène une enquête de la police du corps humain. La menace, c’est la tumeur. Pour la détruire, l’immunothérapie va aider les défenseurs naturels dans cette mission. Les limiers pistent les cellules cancéreuses puis les affrontent. Le suspens est total ! Une nouvelle pédagogie signée CHU de Lille.
Le développement de l’immunothérapie a introduit un sérieux challenge dans la communication avec les patients : comment expliquer ses mécanismes complexes aux malades et à leurs proches ? « Cette préoccupation nous était très régulièrement remontée par les personnels soignants, les patients et leur entourage. Certains médecins s’essayaient aux croquis sur un coin de table en consultation, avec plus ou moins de talent et de réussite. La majorité des patients restaient perplexes devant les esquisses de leur médecin. La force du message s’en trouvait diminuée. Il nous manquait un vrai design, une animation dynamique et pourquoi pas une histoire à raconter ? C’est à l’occasion du Respir’Hacktion 2017 que l’idée d’une application a pris forme. L’équipe a pu trouver les compétences manquantes.» se réjouit le Pr Arnaud Scherpereel, pneumologue au CHU de Lille 
Aujourd’hui, grâce à un développement collaboratif avec les futurs utilisateurs, l’application Immuno Toon apporte une réponse aux attentes des patients et des professionnels de santé. Grâce à ce support original, les patients vont mieux comprendre le traitement, facteur déterminant pour sa bonne acceptation et son efficacité. Ce média original va également servir de support à l’échange avec le médecin et participer au renforcement la confiance entre soigné et soignant, fondement de leur relation.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Un nouveau robot chirurgical au CHU de Poitiers

Le mois dernier, le CHU de Poitiers s’est doté du nouveau robot chirurgical Da Vinci X. Une technologie qui permet à plusieurs de ses services de multiplier le nombre d’opérations mais également de développer de nouvelles perspectives pour certaines spécialités.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.