Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Informatisation : un appel d’offres de grande ampleur

Un appel d'offres en faveur du système d'information clinique de l'AP-HP est lancé par le plus grand ensemble hospitalier qui assure chaque année 5 millions de consultations et 1 million d'hospitalisations et emploie 91 000 personnes dans ses 38 hôpitaux Dossier unique, qualité, fluidité, dialogue compétitif sont les maîtres mots du cahier des charges des ce projet. Le système d'information actuel de l'AP-HP est très dispersé. Avec une centaine d'applications de base, il se caractérise par une grande hétérogénéité qui ne concourt pas suffisamment à l'efficience. Pour répondre à ses nouveaux enjeux et consolider la modernisation de son organisation, l'AP-HP a prévu dans le cadre du plan stratégique 2005-2009, un important programme d'investissement informatique.

Un appel d’offres en faveur du système d’information clinique de l’AP-HP est lancé par le plus grand ensemble hospitalier qui assure chaque année 5 millions de consultations et 1 million d’hospitalisations et emploie 91 000 personnes dans ses 38 hôpitaux Dossier unique, qualité, fluidité, dialogue compétitif sont les maîtres mots du cahier des charges des ce projet.

Le système d’information actuel de l’AP-HP est très dispersé. Avec une centaine d’applications de base, il se caractérise par une grande hétérogénéité qui ne concourt pas suffisamment à l’efficience. Pour répondre à ses nouveaux enjeux et consolider la modernisation de son organisation, l’AP-HP a prévu dans le cadre du plan stratégique 2005-2009, un important programme d’investissement informatique.

Particulièrement ambitieux, le schéma cible comprend plusieurs volets regroupés autour de 4 grands domaines fonctionnels : Patient ; Ressources humaines ; Economie, finances et logistique ; Pilotage. Les différentes applications sur lesquelles il débouchera, connaîtront un déploiement progressif de 2006 à 2012 et permettront aux équipes hospitalières d’avoir accès à une informatique moderne, fiable, communicante et efficace.

Le premier appel d’offres que vient de lancer l’AP-HP concerne le domaine patient. Son cahier des charges définit des objectifs d’amélioration de la qualité de l’information recueillie, d’assistance à la sécurisation et à la gestion des soins, d’aide à l’organisation des séjours, qui permettront notamment de restituer du temps médical et soignant au coeur de métier : le soin.

Par ailleurs, la solution retenue au terme de cette consultation devra permettre la constitution d’un dossier unique, permanent et partagé avec les différents professionnels, quel que soit le point d’entrée initial du malade et sa circulation ultérieure dans les hôpitaux de l’AP-HP.

Enfin, le système d’information clinique évitera la redondance d’examens et contribuera à fluidifier la prise en charge grâce à une meilleure gestion des rendez-vous et des ressources disponibles.

Pour mener à bien ce projet stratégique pour les patients et pour les équipes hospitalières, l’AP-HP a décidé de se donner les meilleures chances de succès en s’appuyant sur la procédure du dialogue compétitif qui permet de définir, puis de retenir, une solution technique adaptée à ses spécificités et à ses contraintes.

Les différentes étapes inhérentes à cette consultation permettent d’envisager une notification du marché au titulaire qui sera finalement retenu, fin 2006, tandis que l’appel d’offres relatif aux domaines Ressources Humaines ; Economie, finance, logistique sera lancé dans les toutes prochaines semaines.

La mise en oeuvre de l’application dédiée au Pilotage qui doit accompagner cette modernisation de grande ampleur en apportant des outils d’aide à la décision dans les domaines de la stratégie, de l’évaluation de la qualité et de la gestion, est d’ores et déjà engagée.

Pour consulter l’appel d’offres : https://marchespublics.aphp.fr/dsi/index1.php

Le «dialogue compétitif» est une procédure mise à la disposition de l’acheteur public pour les marchés complexes, globaux et évolutifs. S’inscrivant dans le formalisme du Code des marchés publics, elle porte tant sur la définition du marché que sur son exécution et conjugue appel à candidature, discussion et remise d’une offre.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Reims, des Logisti-soins libèrent du temps aux soignants

A l’écoute de ses soignants, le CHU de Reims mise sur le déploiement d’un nouveau métier au cœur de son Nouvel Hôpital : le logisti-soins. Gestionnaire des activités de restauration, des consommables et de la maintenance du matériel biomédical, celui-ci vise une amélioration nette de la répartition du travail. Entièrement adoptée par les équipes soignantes, cette réorganisation optimise le soin et dégage ainsi un temps indispensable tant aux soignants qu’aux patients.

L’APHM élabore un kit d’urgence pour les missions spatiales 

Le service de Radiologie Interventionnelle de l’Hôpital de la Timone (AP-HM) s’implique dans le partenariat entre le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l’Institut de Médecine et Physiologie Spatiale (MEDES) et la Société Française de Radiologie (SFR). Afin d’améliorer la sécurité des astronautes lors des missions spatiales, douze équipes de radiologues ont travaillé sur la conception d’un kit médical d’urgence prenant en charge plus d’une dizaine de pathologies différentes.

A Nantes, un vers marin contribue à sauver un grand brûlé

L’été dernier, le CHU de Nantes a accueilli un patient brûlé sur 85% de son corps. Face à un pronostic vital engagé et à une absence d’alternative, les médecins ont alors demandé l’accord de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) pour utiliser un pansement oxygénant à base de ver marin (Arenicola Marina) et tenter de le sauver. Si ce produit est encore en phase expérimentale, les résultats semblent prometteurs. Nous avons interrogé le Pr Pierre Perrot, Chef de service du Centre des brûlés du CHU de Nantes, sur cette première.