Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Je réforme, tu performes ?

Auteur /Etablissement :
Le 81ème Congrès de l'Union Hospitalière du Nord-Est est organisé à Amiens vendredi 17 juin en présence de Xavier Bertrand, Ministre de la santé et des solidarités. La nouvelle gouvernance sera au coeur des débats. L'occasion de commenter le plan de modernisation qui accompagne la réforme et de présenter les exemples concrets de rénovation du management notamment la démarche entreprise au CHU d'Amiens.

Le 81ème Congrès de l’Union Hospitalière du Nord-Est est organisé à Amiens vendredi 17 juin en présence de Xavier Bertrand, Ministre de la santé et des solidarités. La nouvelle gouvernance sera au coeur des débats. L’occasion de commenter le plan de modernisation qui accompagne la réforme et de présenter les exemples concrets de rénovation du management notamment la démarche entreprise au CHU d’Amiens.

De nombreuses personnalités nationales et régionales prendront part aux débats : Philippe Domy, directeur général du CHU, Gilles de Robien, président d’Amiens métropole, Ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, Brigitte Foure, maire d’Amiens, Claude Huriet, président de l’Union hospitalière du nord est, Claude Evin, président de la Fédération Hospitalière de France, Gérard Vincent, délégué général de la Fédération Hospitalière de France, Jean Castex, Directeur de l’hospitalisation et de l’organisation des Soins.

La réforme de l’hôpital passe par la mise en oeuvre de la Nouvelle Gouvernance, véritable plan de modernisation. Une nouvelle organisation interne vise à médicaliser la gestion et à responsabiliser les acteurs. Un conseil exécutif, composé à parité de médecins et de responsables administratifs et présidé par le directeur d’hôpital, et des pôles d’activité, dirigés par des praticiens, contribuent à la déconcentration de la gestion et assurent la mise en oeuvre des objectifs stratégiques de l’établissement.

CHU expérimentateur, Amiens a restructuré son activité en 16 pôles médicaux dès 2001.* Anticipant tous les aspects de la réforme, l’établissement a mis en place, en 2003, un conseil stratégique dont les modalités de fonctionnement sont précisées dans une charte. Poursuivant la modernisation de sa gestion et de son organisation, l’hôpital universitaire travaille depuis plus de deux ans, à un projet commun avec 14 autres CHU : l’élaboration d’une plate-forme d’achat électronique (e-procurement). Cette une chaîne d’approvisionnement « zéro papier » allégera les travaux administratifs à faible valeur ajoutée. Elle permettra de concentrer les moyens vers des fonctions d’achat plus professionnalisées, susceptibles de générer des économies. Amiens est dans ce cadre site pilote pour les fournitures de laboratoires et les fournitures hôtelières.

Enfin un projet d’informatisation de la production des unités de soins, le projet GUS (Gestion des Unités de Soins), permettra, une fois toutes les fonctionnalités développées et déployées, d’évoluer vers un dossier patient multimedia, véritable préfiguration du futur dossier médical personnalisé. GUS permet notamment une prescription nominative informatisée au lit du malade, sur la quasi-totalité des lits du CHU.

Plus proche du terrain, soucieux de qualité et de performances économiques, le management hospitalier rénové se veut à la fois plus pragmatique et réactif.

*cf article 644 – Réseau-CHU du 02/05/2005

Sur le même sujet

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.