Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Journée du handicap : 16 kinésithérapeutes mal voyants en poste aux HCL

16 masseurs kinésithérapeutes mal voyants ont été recrutés par les Hospices Civils de Lyon grâce à un dispositif d’aide qui facilite l’accès aux logiciels métiers et l’adaptation des postes de travail. Cette mesure emblématique de la politique d’insertion et de maintien dans l’emploi des personnes handicapées a coûté 212 000€ à l’institution et rapporté énormément de satisfaction aux patients qu’aux professionnels et au CHU. Aujourd’hui, l’établissement continue à recruter des masseurs kinésithérapeutes mal voyants.

16 masseurs kinésithérapeutes mal voyants ont été recrutés par les Hospices Civils de Lyon grâce à un dispositif d’aide qui facilite l’accès aux logiciels métiers et l’adaptation des postes de travail. Cette mesure emblématique de la politique d’insertion et de maintien dans l’emploi des personnes handicapées a coûté 212 000€ à l’institution et rapporté énormément de satisfaction aux patients qu’aux professionnels et au CHU. Aujourd’hui, l’établissement continue à recruter des masseurs kinésithérapeutes mal voyants. 
Aux HCL, le nombre d’agents qui disposent d’un poste aménagé représente 6, 6% des effectifs (1 125 personnes). L’engagement des HCL en faveur de l’insertion des personnes handicapées s’est traduit de longue date par l’achat de matériels adaptés, la désignation d’un référent « handicap », l’existence de commissions pluri-professionnelles permettant l’analyse des situations individuelles et l’intervention de conseillers conditions de travail.
En 2008, les Hospices Civils de Lyon ont fait partie des premiers établissements de santé à avoir signé une convention avec le Fonds d’Insertion des Personnes handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP).
Cette convention, assortie d’une aide financière de 550 000€ pluriannuelle du FIPHFP, a renforcé les actions conduites par les HCL autour de 4 axes :
– L’aménagement des postes de travail
– L’achat de matériels de compensation (fauteuils ; prothèses, attelles…)
– Les aides à la personne : auxillaire de vie, transport, interprétariat, actions favorisant l’insertion dans l’équipe
– La formation, la communication et la sensibilisation des acteurs autour de la problématique du handicap.
La journée internationale des personnes handicapées du 3 décembre est l’occasion pour les HCL de faire connaître leur engagement en faveur du maintien dans l’emploi des personnes souffrant d’un handicap ; politique qu’ils entendent poursuivre en renouvelant leur convention avec le FIPHFP.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.