Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Jumelage avec le Théâtre du Merlan, scène nationale de Marseille

L'Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille et le Théâtre du Merlan, scène nationale ont conclu un jumelage visant à favoriser le développement de projets artistiques au sein des hôpitaux.

En janvier 2003, l’Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille et le Théâtre du Merlan, scène nationale ont conclu un jumelage visant à favoriser le développement de projets artistiques au sein des hôpitaux.

Ce jumelage s’inscrit dans le cadre de la convention partenariale signée en 1999 entre le Ministère de la Culture et le Ministère de la Santé pour le développement des activités culturelles à l’hôpital. En 2001, une convention a été signée entre la Préfecture de la Région (Direction Régionale de l’Action Culturelle) et l’Agence Régionale de l’Hospitalisation PACA. Ces conventions visent à favoriser l’émergence et le développement d’une politique culturelle au sein des établissements hospitaliers, notamment en favorisant la mise en place de jumelages entre les hôpitaux et les équipements culturels.

Ce jumelage est le résultat d’une année de concertation et de réflexion commune sur la place de l’artiste et des projets artistiques au sein des hôpitaux. Il est né de la rencontre entre une volonté, celle de l’APHM de faire de l’hôpital un lieu de vie plus humain, ouvert sur la cité, et un projet celui du Théâtre du Merlan scène nationale.

L’artiste prend le temps de la rencontre, maître mot du projet de la scène nationale ; projet tourné vers les gens qui ne fréquentent pas les espaces de la création artistique.

Pour l’année 2003, trois équipes artistiques ont été sollicitées pour élaborer un projet mêlant les arts vivants : théâtre, écriture, poésie, arts plastiques. Il s’agit de l’association Léon, la compagnie Le Larynx et le collectif Oscura.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Caen, le CHU innove pour mieux soigner les tumeurs cérébrales 

Comme chaque année, le mois de février est l’occasion pour les CHU, acteurs majeurs du soin et de la recherche à l’échelle régionale, de mettre en valeur leur implication dans la lutte contre le cancer. Le CHU de Caen est notamment revenu sur ses innovations en matière d’intervention neurochirurgicale. Il est d’ailleurs, pour certaines d’entre elles, un précurseur en France.

A Reims, des Logisti-soins libèrent du temps aux soignants

A l’écoute de ses soignants, le CHU de Reims mise sur le déploiement d’un nouveau métier au cœur de son Nouvel Hôpital : le logisti-soins. Gestionnaire des activités de restauration, des consommables et de la maintenance du matériel biomédical, celui-ci vise une amélioration nette de la répartition du travail. Entièrement adoptée par les équipes soignantes, cette réorganisation optimise le soin et dégage ainsi un temps indispensable tant aux soignants qu’aux patients.

L’APHM élabore un kit d’urgence pour les missions spatiales 

Le service de Radiologie Interventionnelle de l’Hôpital de la Timone (AP-HM) s’implique dans le partenariat entre le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l’Institut de Médecine et Physiologie Spatiale (MEDES) et la Société Française de Radiologie (SFR). Afin d’améliorer la sécurité des astronautes lors des missions spatiales, douze équipes de radiologues ont travaillé sur la conception d’un kit médical d’urgence prenant en charge plus d’une dizaine de pathologies différentes.