Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La chirurgie assistée par ordinateur ou le voyage fantastique

Le service de Neurochirurgie du CHU de Nice possède un système de neuronavigation ou neurochirurgie assistée par ordinateur.

Le principe de cet appareillage complexe repose sur le contrôle en temps réel de la position d’un instrument dans la boîte crânienne par rapport à une cible, repérée en pré-opératoire sur les images radiologiques. Des points fixes sont simplement collés sur le crâne de la personne avant le scanner et l’IRM préopératoires.

Les images numérisées, enregistrées sur disque optique, sont ensuite « entrées » dans la station de travail où les logiciels vont opérer leur reconstruction en 3 dimensions.

L’opérateur peut ainsi, avant l’intervention, définir la meilleure trajectoire pour aborder et réséquer la tumeur, en respectant les zones saines ; notion très importante pour respecter l’avenir fonctionnel du patient.

Un gain de sécurité pour les malades

C’est donc une technique sécurisée qui est mise à la disposition du patient avec pour lui une seule contrainte, celle de garder les points collés en place jusqu’au lendemain, jour de l’intervention.

« Pour moi le plus important était d’être opérée avec le plus de sécurité possible, c’est pour ça que je suis venue consulter à Nice. C’est formidable et rassurant de savoir que le chirurgien peut en quelque sorte voir au travers du cerveau?» déclare une patiente quelques jours après son intervention, « la preuve, c’est qu’aujourd’hui tout va bien, c’était pourtant une intervention jugée à risques ».

Cette technique s’adresse surtout au traitement chirurgical des tumeurs cérébrales profondes et tumeurs de l’hypophyse, mais son utilisation n’est pas limitée à ces indications.

Elle permet une approche multidisciplinaire dans l’oto-neurochirurgie (neurinomes de l’acoustique notamment) et dans la chirurgie de l’oreille.

Le développement de la neurochirurgie fonctionnelle (douleurs chroniques, maladie de Parkinson) pourra être amélioré par cette technique. Elle permet grâce à la Télémédecine, l’envoi d’images à partir de la station de travail vers un spécialiste, un autre collègue pour avis dans l’élaboration du pré-planning.

Son potentiel pédagogique en fait également un formidable outil d’enseignement, d’apprentissage et de perfectionnement.

Avec cette technique le service de Neurochirurgie et ses partenaires entendent mieux répondre aux besoins des patients, leur garantir plus de qualité et de sécurité, deux mots chers à tous les soignants.
Article de Christine Saglietto avec la participation du Dr Paquis)

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Un nouveau robot chirurgical au CHU de Poitiers

Le mois dernier, le CHU de Poitiers s’est doté du nouveau robot chirurgical Da Vinci X. Une technologie qui permet à plusieurs de ses services de multiplier le nombre d’opérations mais également de développer de nouvelles perspectives pour certaines spécialités.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.