Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
L’ouverture du nouveau CHU Estaing à 5 km de l’ancien Hôtel Dieu a rendu indispensable la création à proximité d’une nouvelle Maison des Parents. L’association Kiwanis Club de Clermont-Ferrand s’est lancée dans l’aventure. Son ambition : passer de 2 appartements de 5 chambres à une maison de 11 chambres ( 470 m2 ) pour répondre à une demande croissante. Coût du projet 964 000 euros. Depuis 2009, tout le monde a mis la main à la poche

L’ouverture du nouveau CHU Estaing à 5 km de l’ancien Hôtel Dieu a rendu indispensable la création à proximité d’une nouvelle Maison des Parents. L’association Kiwanis Club de Clermont-Ferrand s’est lancée dans l’aventure.  Son ambition : passer de 2 appartements de 5 chambres à une maison de 11 chambres ( 470 m2 ) pour répondre à une demande croissante. Coût du projet 964 000 euros. Depuis 2009, tout le monde a mis la main à la poche : les collectivités territoriales  pour un montant de  299 120 €, les  entreprises, associations, particuliers ont fait don de 328 107 €, la Fondation Hôpitaux de Paris- Hôpitaux de France (au titre de 2009 et 2011) a participé à hauteur de 250 000 € et  le CHU met à disposition du terrain et versé 50 000 €. Sans attendre les 36 000 euros manquants qui devraient provenir de généreux donateurs, l’assocation annonce la pose de la 1ere pierre de la nouvelle Maison des Parents sur le site du CHU Estaing, le 9 novembre 2011. La livraison du bâtiment est prévue pour septembre 2013.

Kiwanis Club 24 ans de mobilisation en faveur des familles d’enfants hospitalisés
Le Kiwanis Club de Clermont-Ferrand est à l’origine de la 1ère Maison des Parents ouverte en 1988. Mais l’appartement de trois chambres situé 1 place Louis-Aragon à proximité de l’ancien Hôtel-Dieu s’est vite révélé trop exigu. En 1991, la location d’un appartement contigu porte la capacité d’accueil à cinq chambres. Malgré cette extension, beaucoup de demandes restaient insatisfaites ; la maison ne pouvant recevoir que les familles d’enfants hospitalisés dans le service de Cancérologie pédiatrique au détriment des autres unités de Pédiatrie. 25 bénévoles assurent une permanence du lundi au vendredi de 14h à 16h.

Campagne de sensibilisation
Pour financer la nouvelle Maison des Parents, le Kiwanis Club a mené depuis 2009 une campagne auprès des collectivités territoriales, de diverses entreprises, d’associations, dont la Fondation des Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France…
– opération « 1€ par habitant » : courrier adressé à tous les maires de la région Auvergne
– journée d’activité encadrée par l’Ecole de Ski Français de Besse, Super-Besse et les équipes du pôle Pédiatrie (évènement relaté dans la presse écrite et les télévisions régionales)
– organisation d’une collecte de fonds lors d’un match de football aux points stratégiques du stade Gabriel-Montpied
– communication interne dans les services de Pédiatrie par voie d’affichage et de plaquettes
– dépôt d’un dossier dans le cadre de l’opération « Pièces jaunes » auprès de la Fondation des Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France      
   
Cadre juridique
De son côté, pour permettre la réalisation de cette nouvelle Maison des Parents, le CHU de Clermont-Ferrand a décidé de mettre à disposition de l’association une parcelle de terrain lui appartenant de 972 m2,à proximitéimmédiate du CHU Estaing. La mise à disposition de ce terrain a fait l’objet de la signature d’un acte notarié portant convention d’occupation temporaire du domaine public entre le CHU et l’association « Maison des Parents ». Cette convention prévoit que la conception et l’exécution des travaux de construction de l’immeuble soient à la charge financière de l’association et conduites sous son entière responsabilité.
L’entretien, la maintenance, la réparation et le nettoyage des ouvrages seront assurés par l’association « Maison des parents ».

Aménagement intérieur de la nouvelle Maison des Parents
La future structure sera composée de 11 chambres sur une surface de 470 m2 de surface habitable. Neuf chambres seront installées au 1er étage, chaque chambre étant munie d’une salle de bains et de deux chambres accessibles aux personnes à mobilité réduite au rez-de-chaussée ainsi que d’une buanderie, une cuisine équipée, un bureau, un espace informatique, un espace de vie, un espace rangement et des sanitaires mixtes. Sur chaque niveau, un espace ménage sera à disposition des familles. La nouvelle Maison des Parents est conçue pour favoriser les échanges et la convivialité par ses locaux communs partagés par tous les habitants : accueil, cuisine, salon de détente, salle à manger.
L’Ophis du Puy-de-Dôme assure l’assistance de maîtrise d’ouvrage, le cabinet d’architecte est le clermontois CRR Architectes.

Fonctionnement
L’association « Maison des parents » prévoit de recruter un responsable temps plein chargé de l’accueil, de la tenue des dossiers, de la comptabilité, de l’organisation et de la surveillance dans les locaux. Ce responsable sera aidé dans certaines tâches par des bénévoles qui assureront aussi les diverses activités aux parents dans le cadre d’un projet de vie. Des activités seront organisées en journée avec l’aide des bénévoles ainsi que des visites de la ville grâce à la proximité des transports en commun.

Définition
Lieu d’échanges et de soutien pour les parents d’enfants hospitalisés, la Maison des Parents a pour vocation l’accueil et l’hébergement des familles par du personnel dédié et compétent. Elle ne sera appréciée que si elle est située à proximité ou au sein de l’hôpital.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.

Dossier : La maladie de Parkinson 

Décrite pour la première fois dans An Essay on the Shaking Palsy (1817) par James Parkinson, un médecin anglais, la maladie de Parkinson, mentionnée souvent en abrégé « Parkinson », est une maladie neurodégénérative irréversible d’évolution lente. La maladie s’installe ainsi au cours d’une longue phase asymptomatique de plusieurs années. Les premiers symptômes ne se font en effet ressentir que lorsque 50 à 70% des neurones dopaminergiques du cerveau sont détruits. Ils se déclarent essentiellement progressivement sous la forme d’un tremblement de repos, d’un ralentissement des mouvements et d’une raideur musculaire. Néanmoins, de nombreux troubles moteurs et non moteurs peuvent s’ajouter à la liste, devenant de réels handicaps dans le quotidien de ceux qui la subissent.