Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Label «Centre d’évaluation et de traitement de la douleur» pour le CHU

Le CHU de Rennes est récompensé pour son implication dans le traitement de la douleur : 1er établissement breton à obtenir pour sa consultation multidisciplinaire de la douleur le label «Centre d'évaluation et de traitement de la douleur». Pour mériter ce label le CHU devait répondre aux critères suivants : avoir une consultation et des lits d'hospitalisation, dispenser un enseignement et faire de la recherche. Le CHU est ainsi positionné comme une structure de recours pour la prise en charge des patients douloureux complexes en Bretagne.

Le CHU de Rennes est récompensé pour son implication dans le traitement de la douleur : 1er établissement breton à obtenir pour sa consultation multidisciplinaire de la douleur le label «Centre d’évaluation et de traitement de la douleur».
Pour mériter ce label le CHU devait répondre aux critères suivants : avoir une consultation et des lits d’hospitalisation, dispenser un enseignement et faire de la recherche. Le CHU est ainsi positionné comme une structure de recours pour la prise en charge des patients douloureux complexes en Bretagne.

La consultation existe depuis 2001 et a accueilli plus de 3 000 patients dont 480 nouveaux patients en 2005. Elle est multidisciplinaire et prend en charge des patients adressés par les médecins libéraux de la région ou par des confrères hospitaliers. Ces patients souffrent de douleurs chroniques d’origine neurologiques (douleurs neuropathiques diverses : 20%, migraines/céphalées : 25%), de lombalgies/sciatalgies (20%), d’algodystrophies (15%), de douleurs d’origine cancéreuse (10%), et de fibromyalgies (10%). Tout dernièrement, cette pluridisciplinarité a été enrichie par l’intégration dans cette équipe d’une rhumatologue. Une hospitalisation est possible en fonction des pathologies dans certains services de l’hôpital. Enfin de nouvelles approches de prise en charge de la douleur tel le principe du groupe de thérapies cognitives-comportementales ont été initiées l’année dernière.

L’enseignement est dispensé à travers un diplôme universitaire de prise en charge de la douleur pour les professionnels de santé depuis 1999 ; au total, environ 190 personnes dont un tiers de médecins ont suivi cet enseignement. Depuis la dernière rentrée universitaire, la capacité d’évaluation et de traitement de la douleur d’une durée de deux ans est enseignée au sein de l’université de Rennes 1, seule université habilitée à délivrer cette capacité en Bretagne.

La recherche trouve naturellement sa place dans la mise en oeuvre d’études de recherche clinique et surtout la création d’une unité de laboratoire (UPRES EA 3892) -optimisation biopharmaceutique des passages transmembranaires- qui permet d’étudier le système de libération prolongée des anesthésiques en vue de supprimer les cathéters. Seules deux unités de ce type existent : une à Boston, l’autre à Rennes (faculté de pharmacie).

Ce label, décerné par l’Agence régionale de l’hospitalisation (ARH) est la reconnaissance du travail effectué au sein de la consultation multidisciplinaire de la douleur qui avait déjà un impact national puisque le Dr Jean-Pierre Estebe, responsable de la consultation douleur, a participé à un exposé public à l’Assemblée Nationale dans le cadre des deux premières journées mondiales de lutte contre la douleur en 2004 et 2005 puis au Sénat en 2005.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

HCL : une série vidéo destinée aux patients du cancer digestif 

Le mois dernier, les Hospices Civils de Lyon ont publié une série vidéo destinée aux patients atteints d’un cancer digestif, afin d’expliquer en toute transparence le parcours de soins mis en place à l’hôpital Lyon Sud. Une initiative qui se veut rassurante pour les personnes atteintes.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.