Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Lancement d’une consultation «désir d’enfant & infection par le VIH»

Auteur /Etablissement :
Une consultation « désir d’enfant & infection par le VIH » est proposée depuis novembre 2011 au CHRU de Besançon, une initiative portée par la Coordination régionale de lutte contre le VIH (COREVIH) de Franche-Comté et du service de maladies infectieuses.

Une consultation « désir d’enfant & infection par le VIH » est proposée depuis novembre 2011 au CHRU de Besançon, une initiative portée par la Coordination régionale de lutte contre le VIH (COREVIH) de Franche-Comté et du service de maladies infectieuses.
Depuis l’entrée en vigueur de l’arrêté du 10 mai 2001, les couples concernés par le VIH et désirant un enfant peuvent bénéficier d’une assistance médicale à la procréation (AMP).
L’équipe bisontine (gynécologues, biologistes de la reproduction) accompagne quant à elle depuis 2004 les couples dans leur parcours de parentalité à risque viral : l’Aide Médicale à la Procréation permet de contourner le risque de contamination sexuelle intra couple et de traiter une éventuelle hypofertilité qu’elle soit ou non en lien avec l’infection par le VIH. Une collaboration multidisciplinaire étroite avec les médecins référents VIH, inscrite notamment dans le cadre du staff mensuel « AMP à risque viral », optimise ce soutien.
Avec la généralisation des antirétroviraux et l’optimisation du suivi médical, le recours à la procréation naturelle est une alternative à l’AMP et fait l’objet de recommandations d’experts (rapport YENI 2010). La procréation naturelle est accessible uniquement dans les situations où le risque de transmission du VIH intra couple est jugé faible et les chances de grossesse spontanée grandes ; un choix qui doit être partagé par les 2 membres du couple.
Lors de  la consultation « désir d’enfant & infection par le VIH », les couples sont informés des différents accès à la parentalité : assistance médicale à la procréation (insémination intra utérine, fécondation in vitro), auto insémination, procréation naturelle ou adoption.
Le possible recours à la procréation naturelle est discuté et évalué par le médecin référent VIH. Un bilan de fertilité est prescrit. Le couple bénéficie d’une consultation avec l’équipe d’AMP. La décision d’accompagner les couples en procréation naturelle est prise en concertation avec les patients et les spécialistes.
La démarche répond à un souci permanent de coordination multidisciplinaire, de respect des recommandations d’experts et d’éducation à la santé. 

Sur le même sujet

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.