Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

L’AP-HM prête à affronter la canicule

En prévision d'un été qui s'annonce chaud, l'Assistance Publique -Hôpitaux de Marseille a mis en place un dispositif d'alerte déjà bien rodé.

En prévision d’un été qui s’annonce chaud, l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille a mis en place un dispositif d’alerte déjà bien rodé.

Le niveau 2 du plan canicule a été atteint le 25 juin, avec des températures dépassant les 35 degrés, et l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille s’organise pour faire face à un éventuel afflux de patients. « La situation n’est pas encore alarmante », affirme le Dr Pierre Rostini, du Samu 13. « Le nombre d’appels reçus au Centre 15 est sensiblement le même qu’au mois de juin 2004, mais avec deux fois plus de malaises, qui ont pu être traités par la régulation téléphonique ». Les urgences ne constatent pas non plus une augmentation drastique des cas d’hyperthermie. Cependant, tous les services sont sur le pied de guerre.

« Depuis le 1er juin », explique le Dr Philippe Jean, chef du service des Urgences à l’hôpital Nord et la Conception, « nous recueillons chaque jour des indicateurs qui permettent de nous maintenir en alerte : activité des urgences, du SAMU, nombre de décès mais aussi âge des patients admis en urgence. Et nous sommes en contact permanent avec les hôpitaux de la région. »
Ces indicateurs intègrent aussi la capacité d’accueil en hospitalisation par un recensement quotidien des lits disponibles. L’AP-HM complète ce recueil d’information par 2 points des lits supplémentaires à celui demandé par l’Agence Régionale d’Hospitalisation.

Dans des délais très courts, les services d’urgence peuvent mettre en place des zones de tri permettant d’accueillir un nombre de patients supplémentaires aux urgences, pour examen et prise en charge médicale. En parallèle, les services de soins et les services médico-techniques appliquent des fiches réflexes afin de se tenir prêts à accueillir un nombre important de victimes. Le SAMU coordonne la régulation des patients à admettre. Les procédures de rappel des personnels sont prévues afin de renforcer les équipes soignantes si nécessaire. De même, en fonction de la crise à gérer, l’activité programmée de l’établissement peut être ralentie pour consacrer l’ensemble des ressources à l’accueil des urgences.

Enfin, l’AP-HM a entrepris d’importants travaux de climatisation, pour un montant de 12 millions d’euros : actuellement, 55% des 3 500 lits sont climatisés, et l’ensemble des services le sera d’ici la fin 2006.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Un nouveau robot chirurgical au CHU de Poitiers

Le mois dernier, le CHU de Poitiers s’est doté du nouveau robot chirurgical Da Vinci X. Une technologie qui permet à plusieurs de ses services de multiplier le nombre d’opérations mais également de développer de nouvelles perspectives pour certaines spécialités.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.