Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le Centre d’Etude et de Conservation des oeufs et du Sperme Humain (CECOS) d’Alsace ouvre un site Internet afin d’informer patients et futurs donneurs

Pour développer l'accès aux informations médicales et instaurer une interface privilégiée entre le Centre d'Etude et de Conservation des oeufs et du Sperme Humain, les patients et les futurs donneurs, le service du CECOS Alsace des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg a créé un site Internet www-ulpmed.u-strasbg.fr/cecos.

La stérilité masculine est aussi fréquente que la stérilité féminine, mais on est plus démunis pour la traiter. Dans un pourcentage appréciable de cas, la stérilité masculine est actuellement incurable et, de plus en plus souvent, des couples pour qui l’adoption devient excessivement difficile s’orientent vers l’insémination artificielle avec donneur (I.A.D). Chaque année, le CECOS doit ainsi satisfaire plus de 80 demandes émanant de couples stériles. Et tous les ans, il faut trouver de nouveaux donneurs, car la loi limite à 5 le nombre de grossesses par donneur.

Internet permet de toucher les patients directement et de traiter de sujets jusqu’à présent relativement tabous comme la stérilité masculine, les dons de gamètes…

Depuis la mise en place du site, le CECOS a observé qu’Internet facilite le travail du médecin ; il est un relais de la communication médecin/malade. en effet, les données fournies sur le site sont un prolongement de la consultation médicale.

Le site a été complété par de nouvelles possibilités ; on y trouve notamment :
– Une présentation des différentes techniques.
– Les garanties offertes (anonymat, confidentialité, les contrôles sanitaires…).
– Des informations pratiques concernant le don de spermatozoïdes et d’ovules. Le CECOS propose aux futurs donneurs de le contacter par simple mail.

Le CECOS espère ainsi répondre aux besoins d’informations de tous :
-En facilitant l’accès à différentes données.
-En assurant une convivialité entre les patients et le service.
-En améliorant la réactivité de la mise à disposition des informations.

Le CECOS vous donne rendez-vous sur son site et reste ouvert à toutes suggestions contribuant à son amélioration.
Pour tous renseignements complémentaires, vous pouvez aussi nous contacter par téléphone CECOS Alsace, 1 place de l’Hôpital 67091 STRASBOURG CEDEX, 03 88 11 67 52.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Caen, le CHU innove pour mieux soigner les tumeurs cérébrales 

Comme chaque année, le mois de février est l’occasion pour les CHU, acteurs majeurs du soin et de la recherche à l’échelle régionale, de mettre en valeur leur implication dans la lutte contre le cancer. Le CHU de Caen est notamment revenu sur ses innovations en matière d’intervention neurochirurgicale. Il est d’ailleurs, pour certaines d’entre elles, un précurseur en France.

A Reims, des Logisti-soins libèrent du temps aux soignants

A l’écoute de ses soignants, le CHU de Reims mise sur le déploiement d’un nouveau métier au cœur de son Nouvel Hôpital : le logisti-soins. Gestionnaire des activités de restauration, des consommables et de la maintenance du matériel biomédical, celui-ci vise une amélioration nette de la répartition du travail. Entièrement adoptée par les équipes soignantes, cette réorganisation optimise le soin et dégage ainsi un temps indispensable tant aux soignants qu’aux patients.

L’APHM élabore un kit d’urgence pour les missions spatiales 

Le service de Radiologie Interventionnelle de l’Hôpital de la Timone (AP-HM) s’implique dans le partenariat entre le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l’Institut de Médecine et Physiologie Spatiale (MEDES) et la Société Française de Radiologie (SFR). Afin d’améliorer la sécurité des astronautes lors des missions spatiales, douze équipes de radiologues ont travaillé sur la conception d’un kit médical d’urgence prenant en charge plus d’une dizaine de pathologies différentes.