Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le CHR se reconstruit et partage son aventure architecturale

Le nouvel hôpital d'Orléans qui s'élèvera sur le site de la Source en 2014 figure au premier rang des plus grands projets architecturaux hospitaliers de France. Professionnels, patients, visiteurs et l'ensemble de la population orléanaise vont durant 5 ans suivre les évolutions de ce vaste chantier qui les familiarisera avec les créations des architectes et urbanistes. Pour accompagner cette projection dans l'avenir, le CHR a engagé une démarche culturelle via la promotion de l'architecture contemporaine. L'exposition « vivre autrement » qui se tient 6 mai au 18 juin 2009 au sein du Service de Médecine interne, Hôpital Porte Madeleine, présentera des photographies de travaux des architectes prospectifs Guy Rottier, Antti Lovag, Jacques Rougerie et Thierry Valfort. Rétrospective de quarante années de réflexion sur une "autre manière d'habiter et de concevoir l'espace".

Le nouvel hôpital d’Orléans qui s’élèvera sur le site de la Source en 2014 figure au premier rang des plus grands projets architecturaux hospitaliers de France. Professionnels, patients, visiteurs et l’ensemble de la population orléanaise vont durant 5 ans suivre les évolutions de ce vaste chantier qui les familiarisera avec les créations des architectes et urbanistes. Pour accompagner cette projection dans l’avenir, le CHR a engagé une démarche culturelle via la promotion de l’architecture contemporaine. L’exposition « vivre autrement » qui se tient 6 mai au 18 juin 2009 au sein du Service de Médecine interne, Hôpital Porte Madeleine, présentera des photographies de travaux des architectes prospectifs Guy Rottier, Antti Lovag, Jacques Rougerie et Thierry Valfort. Rétrospective de quarante années de réflexion sur une « autre manière d’habiter et de concevoir l’espace ».

Cette exposition est le fruit d’un partenariat initié en 2007 avec le FRAC Centre (Fonds Régional d’Art Contemporain) avec pour objectif de créer des liens entre le personnel de Médecine Interne, les patients et l’art et l’architecture contemporains.

Comme toutes les actions culturelles à l’hôpital, ce partenariat s’attache à la partie non malade des individus. Les différentes initiatives sont une source de stimulation pour le personnel, pour lui-même, et par conséquent, pour les patients qu’il prend en charge et restitue ou maintient leur élan vital.

Ces actions visent à éveiller ou approfondir les connaissances des patients, personnels et visiteurs dans le domaine de l’art et de l’histoire de l’art ; un intérêt qui pourra se prolonger par la fréquentation des équipements culturels de la ville et de la région, à l’issue de leur passage à l’hôpital.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Parkinson 

Décrite pour la première fois dans An Essay on the Shaking Palsy (1817) par James Parkinson, un médecin anglais, la maladie de Parkinson, mentionnée souvent en abrégé « Parkinson », est une maladie neurodégénérative irréversible d’évolution lente. La maladie s’installe ainsi au cours d’une longue phase asymptomatique de plusieurs années. Les premiers symptômes ne se font en effet ressentir que lorsque 50 à 70% des neurones dopaminergiques du cerveau sont détruits. Ils se déclarent essentiellement progressivement sous la forme d’un tremblement de repos, d’un ralentissement des mouvements et d’une raideur musculaire. Néanmoins, de nombreux troubles moteurs et non moteurs peuvent s’ajouter à la liste, devenant de réels handicaps dans le quotidien de ceux qui la subissent.

Voici comment le CHU de Rennes agit pour contrer Parkinson

Ce jeudi 11 avril a lieu la Journée internationale de la maladie de Parkinson. L’occasion pour les CHU de valoriser leur implication sur ce sujet, notamment à travers les Centres Experts Parkinson (CEP) affiliés. Le Centre Hospitalier Universitaire de Rennes ne manque pas à l’appel, mettant en valeur des actions qui garantissent à la fois une offre diagnostique simplifiée et une prise en charge multidisciplinaire, adaptée au profil de chaque patient.

L’IHU toulousain dédié au vieillissement officiellement lancé

L’Institut Hospitalo-Universitaire HealthAge a officiellement été lancé le 2 avril à Toulouse. Porté par le CHU, l’Inserm et l’Université Toulouse III – Paul Sabatier, cet IHU, le seul exclusivement dédié au vieillissement en France, se donne pour ambition de contribuer au vieillissement en bonne santé des populations et de devenir le centre de référence européen en Géroscience.

Un patient Parkinsonien entreprend le tour du monde à la voile 

Le 10 septembre dernier a retenti le “top départ” des quatorze monocoques participant à l’Ocean Globe Race 2023, une course à voile en équipage autour du monde. A bord du voilier Neptune, deux personnages : le Dr Tanneguy Raffray, ophtalmologue à la retraite, et Bertrand Delhom, ancien moniteur de voile atteint de la maladie de Parkinson. Leur aventure, jalonnée de nombreux défis, est suivie de près par plusieurs professionnels de santé du CHU de Rennes, dont l’avis est à entendre dans le podcast “Qui ose vivra !”