Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Nancy partenaire d’une enquête européenne sur le vécu des personnes obèses

Pour la 1re fois en Europe, parole est donnée, à une large échelle, aux personnes adultes (18 ans et plus) en surpoids ou obèses, à l’occasion des Journées européennes de l’obésité des 8 et 9 juin 2012. Le CHU de Nancy, l’Université de Lorraine, le CHU et l’Université de Liège lancent une grande enquête interrégionale sur le vécu du surpoids et de l’obésité. Les personnes concernées peuvent s’exprimer, via un questionnaire en ligne anonyme et gratuit sur la manière dont elles vivent « avec leurs kilos en trop »...

Pour la 1re fois en Europe, parole est donnée, à une large échelle, aux personnes adultes (18 ans et plus) en surpoids ou obèses, à l’occasion des Journées européennes de l’obésité des 8 et 9 juin 2012. Le CHU de Nancy, l’Université de Lorraine, le CHU et l’Université de Liège lancent une grande enquête interrégionale sur le vécu du surpoids et de l’obésité. Les personnes concernées peuvent s’exprimer, via un questionnaire en ligne anonyme et gratuit sur la manière dont elles vivent «avec leurs kilos en trop», leurs représentations, leurs valeurs, leurs besoins et leurs attentes.
Si les mécanismes biologiques de l’obésité sont de mieux en mieux cernés (prédisposition biologique génétique ou épigénétique et forte influence de l’environnement), on ne sait pas bien comment les personnes vivent et ressentent ce qui peut, dans certains cas, s’apparenter à une maladie. L’enquête a donc pour spécificité – et c’est son originalité – de replacer la personne au centre du questionnement : ce n’est pas la « maladie » qui intéresse les enquêteurs mais la « personne ».
L’étude mise en place successivement en Wallonie, en Lorraine et au Luxembourg, sera étendue ensuite dans les 3 pays jusqu’à fin septembre 2012. Objectif : récolter au moins 8000 réponses. Accessible depuis quelques jours, le site www.monavisadupoids.eu a déjà permis à 2000 personnes de compléter le questionnaire – 10 minutes environ suffisent pour y répondre. Les données collectées sont centralisées et analysées à Liège avec la collaboration des partenaires luxembourgeois et français.
L’analyse des résultats aboutira en janvier 2013 à des recommandations adressées aux acteurs publics en matière de prévention, de prise en charge et de lutte contre la stigmatisation de la personne obèse. Une participation la plus large possible apportera des résultats riches en enseignements pour une meilleure compréhension de cette pathologie complexe et évolutive qu’est l’obésité.
Considérés comme un problème majeur de santé publique, le surpoids et l’obésité touchent une personne sur deux dans les pays occidentaux, le nombre de cas ayant doublé en 30 ans. La Grande Région Est n’échappe pas à cette réalité puisqu’en moyenne 33 % de sa population adulte est en surpoids et un peu plus de 15 % est considérée comme obèse. La situation est également alarmante chez les adolescents (15 à 25% d’entre eux sont en surpoids ou obèses).
Ce projet est mené dans le cadre du programme européen INTERREG IV A Grande Région qui associe des partenaires des 3 régions concernées. Au-delà de l’enquête, ce programme porte la mise en place d’un réseau entre universités, services de recherche, services hospitaliers, associations de professionnels de santé et associations de patients. Le Collectif national des associations d’obèses (CNAO), agréé par le ministère de la santé français, est l’un des partenaires associatifs de l’enquête : il en assure la promotion auprès des associations françaises et du grand public et participera également à l’analyse des données.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

HCL : une série vidéo destinée aux patients du cancer digestif 

Le mois dernier, les Hospices Civils de Lyon ont publié une série vidéo destinée aux patients atteints d’un cancer digestif, afin d’expliquer en toute transparence le parcours de soins mis en place à l’hôpital Lyon Sud. Une initiative qui se veut rassurante pour les personnes atteintes.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.